Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Pas convaincu

The Authority : Humains malgré tout est un one-shot se situant chronologiquement entre les séries Authority vol.1 (les excellents épisodes des tandems Ellis/Hitch et Millar/Quitely) et Authority vol.2 (l'essai raté de Robbie Morrison).

Après l'apothéose du premier volume d'Authority, il est forcément assez compliqué de prendre la suite, de plus avec un concept intéressant. Pourtant John Ridley (scénariste entre autre de l'excellent film Les Rois du Désert) nous propose un pitch très intéressant : afin d'éliminer l'équipe une bonne fois pour toutes, le président des Etats-Unis va, par le biais de diverses manœuvres, les mettre en face de leur propre humanité. Un point de départ très intéressant qui va nous montrer des personnages qu'on a connus si forts devenir fragiles, touchants presque. Ridley place donc la barre haute dès le début du récit pour nous tenir en haleine jusqu'à la moitié, la seconde partie dégringolant progressivement en terme de qualité, jusqu'à un deus ex machina poussif et facile et un conclusion pleine de bons sentiments tout à fait hors de propos.
On sent que Ridley n'a pas pu finir le récit comme il le voulait, qu'il n'a pas eu le temps de le développer. Le récit aurait sûrement gagné à prendre la forme d'une mini-série plutôt que d'un one-shot limité en taille.

Ben Oliver, de son côté, assure un bon travail au niveau des dessins, malgré de trop nombreux recours au format cinémascope pas toujours justifiés. Cela reste quand même très honnête et convient parfaitement au ton de l'album, à la différence de dessinateurs comme Hitch ou Quitely adeptes de la démesure, pour qui le scénario d'Ellis ou Millar convenait parfaitement. A récit plus intimiste, dessinateur plus intimiste, et le choix de Ben Oliver était donc parfaitement logique.

En bref, un récit qui part d'un point de vue intéressant pour finalement sombrer devant un apparent manque de temps pour le développement, servi par des dessins parfaitement dans le ton de l'album. Sympa, sans plus.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers commentaires

You are here: Wildstorm The Authority The Authority : Humains malgré tout Pas convaincu
icone_rss