Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Smax

Auteur
 Alan Moore (scénario), Zander Cannon (dessins) 
Editeur (Collection)
 Semic Books (Top Ten t.4)
Date de parution
 Juillet 2004
Prix
 11,90€
Nombre de pages
 120
Episodes VO
 Smax #1-5

 

 

Neopolis est une ville de super-héros : tous les habitants ont des super-pouvoirs. Et tous les flics aussi.
Robyn Slinger, sous le pseudonyme de "Toybox", a intégré les forces de l'ordre et a patrouillé dans les rues de Neopolis en compagnie de Jeff Smax, un dur à cuire qui cause peu, cogne fort et fait preuve d'une grande efficacité dans son travail. Ses collègues du Top 10, qui pour l'ensemble l'apprécient, n'en savent guère plus long sur leur taciturne compagnon.
Mais aujourd'hui, Smax doit retourner chez lui pour affaires de famille. Robyn, qui a été blessée lors d'une précédente mission et remet en question tous ses choix de vie, a décidé de l'accompagner.
C'est dans un monde différent, merveilleux et effrayant à la fois, que Robyn va bientôt se retrouver, un monde de nains et de géants, de forêts magiques et de dragons dans le ciel...

Héroic-Fantasy revisitée

Smax, c'est une mini-série d'Alan Moore apparentée à sa maxi-série Top Ten, qui approfondit deux des principaux personnages de cet excellent soap super-héroïque, dans un univers complétement différent de la ville de Néopolis cette fois-ci. En effet, Smax, le bourru taciturne bleu de l'équipe, doit rentrer dans son monde pour des affaires de famille, et demande à Robyn a.k.a. ToyBox de l'accompagner.

C'est donc un monde totalement nouveau qui s'offre à nous, bien loin du monde moderne de la Terre de la gamme ABC (la gamme créée par Alan Moore avec des séries comme Tom Strong, Top Ten ou encore Promethea, le tout se passant dans le même monde). Ici, on est plongé dans un monde à l'ambiance fantasy ou les nains cohabitent avec les elfes, les dragons ou encore les géants. Pour ceux qui aiment la série Fables, Alan Moore va encore plus loin dans les clins d'oeils tant le récit regorge de petits détails cocasses et drôles. Dans ce monde, avant de partir en quête, on doit remplir des papiers administratifs et l'équipe doit se composer d'un certain nombre d'elfes, de nains et de magiciens, afin d'éviter les discriminations. Ici, on parle d'elfophobie. Ici, Smax vient d'un père ogre et d'une mère héroïne. On en apprend donc beaucoup sur le personnage grognon de Smax, c'est-à-dire, en gros, tout ce qui lui est arrivé avant de rejoindre Néopolis. Et, par le biais de sa relation avec Robyn, on en apprend bien sûr d'autant plus sur lui mais également sur le personnage de Robyn.
En bref, au niveau du scénario, c'est un parcours sans faute d'Alan Moore qui sait créer un univers cohérent et savoureux, une intrigue prenante si ce n'est passionnante, et reprendre et approfondir avec justesse ses personnages qu'il avait lâchés avec la fin de la série Top Ten. Le tout, bien entendu, est très léger et passe très bien, et, de plus, la mini-série peut très bien se lire sans avoir lu aucun épisode de Top Ten, tant l'histoire est abordable.

Au niveau du dessin, c'est Zander Cannon qui s'en charge, que j'ai par ailleurs découvert dans cet album. Trait simple, élégant, légèrement cartoony, pas un artiste qui marque forcément mais qui se charge de son travail convenablement, et que pour ma part j'ai apprécié de plus en plus au fil des pages. C'est simple mais pro.

En bref, un très bon récit totalement à part de la saga Top Ten qui réinvente à merveille ce fabuleux monde qu'est l'héroic-fantasy. Pas un incontournable, mais un excellent moment de lecture.

Derniers commentaires

You are here: Wildstorm Smax
icone_rss