Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Ca s'essoufle un peu

Dans ce 4e volume des aventures du héros de Brian K. Vaughan (Les Fugitifs, Y: the last man), Panini a rassemblé le story-arc March to war et deux épisodes en dehors de la série régulière qui offrent au lecteur un flash-back sur les faits d'armes du maire de New-York du temps de l'Illustre Machine.

 

S'agissant des épisodes de la série régulière, on voit Mitchell Hundred confronté à des actes d'agressions racistes dans un climat de tensions politiques sur la question de la guerre en Irak. Son équipe est directement touchée puisqu'une de ses collaboratrices est victime d'un empoisonnement. A partir de ce moment, la question de savoir s'il peut ou pas utiliser ses pouvoirs ressurgit...

 

Le thème est intéressant mais trop platement traité. L'intrigue tourne essentiellement autour des questionnements de Mitchell avec ses différents mentors. On ne s'ennuie pas mais le rythme intéressant des précédents arcs manque à l'appel.

 

Enfion, les deux épisodes d'Ex Machina Special sont essentiellement consacrés à une aventure antérieure de l'Illustre Machine sur fond de réflexion sur la peine de mort et d'activisme extrêmiste. Là encore ça se laisse lire mais l'intrigue est vraiment limitée et le bad guy caricatural. A noter que ces deux épisodes sont illustrés par Chris Sprouse (Tom Strong) et non pas Tony Harris, le dessinateur attitré de la série régulière.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers commentaires

You are here: Wildstorm Ex Machina t.4 - La Guerre en Marche Ca s'essoufle un peu
icone_rss