Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Y The Last Man t.1

Auteur
 Brian K. Vaughan (scénario), Pia Guerra (dessin)
Editeur (Collection)
 Semic (Semic Books)
Date de parution
 Janvier 2004
Prix
 11.90 €
Nombre de pages
 120
Episodes VO
 Y The Last Man #1-5

 

Y les français l'appellent "i grec". Grec comme la tragédie, comme le destin qui frappe à l'improviste. Les anglais le prononcent "why". Pourquoi. Comme l'interrogation devant la mort qui surgit. Y. l'initiale de Yorick Brown, le dernier homme vivant sur une Terre ravagée par un mystérieux virus qui n'a laissé à sa surface que des femmes. Y. Le chromosome qui donne aux enfants mâles leur sexe, croix incomplète qui les distingue des femmes, désormais dirigeantes d'un monde dans lequel Yorick Brown se retrouve l'objet de toutes les convoitises et de toutes les détestations. Y. Croisée des chemins, fourche des destins, tournants des vies. Carrefour où Yorick Brown et son capucin Esperluette devront choisir quelle voie choisir.

Vaughan interroge Aragon...

Jean Ferrat déclare avec Aragon que « la Femme est l’avenir de l’Homme » et Renaud rétorque que « la femme est l’avenir des cons et l’homme n’est l’avenir de rien ».

Brian K. Vaughan renvoie dos à dos les penseurs du féminisme et du cynisme tout au long du récit des aventures de Yorick Brown, le dernier homme sur Terre, jeune apprenti magicien affublé d’un capucin mâle acariâtre.

En quelques secondes, tous les mâles de la planète, humains ou animaux, ont succombé à une mystérieuse hémorragie. Seul Yorick et son singe ont, semble-t-il, été épargnés. Dans un monde en plein chaos, ils errent à travers les États-Unis, Yorick tachant de cacher son identité derrière un masque à gaz en attendant de pouvoir rejoindre l’Australie où se trouve sa fiancée.

Ce premier volume retrace la disparition des hommes, le chaos qui s’en suit, et les luttes plus ou moins larvées qui opposent les différents personnages gravitant autour de Yorick, devenu un enjeu prioritaire de pouvoir entre celles qui souhaitent sa mort et celles qui comptent sur lui pour repeupler la planète. Croisant une énigmatique agent secret et une présomptueuse généticienne, Yorick est le témoin maladroit de la naissance difficile d’une société exclusivement féminine qui n’a pas renoncé aux travers que l’on qualifiait en d’autres temps de typiquement masculins.

Le dernier porteur du chromosome Y doit découvrir la cause de l’extinction et le moyen d’y remédier tout en restant en vie dans un monde dévasté et dont les dégâts sont à la mesure de la faible place laissée aux femmes par les hommes.

Brian K Vaughan embarque donc le lecteur dans une histoire qui mêle l’intime à la sociologie, l’humour au drame et l’action à la réflexion, histoire servie avec sobriété et talent par Pia Guerra. Loin des canons du comics super-héroique ou grim'n'gritty, elle illustre ce drame de l'Humanité dans un style pudique et limpide, sans effets "tape à l'oeil", ancrant un peu plus dans le quotidien des individus le crépuscule d'une race ne tenant plus qu'à un fil ténu nommé Yorick.

 

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Y The Last Man t.1 - No Man's Land
icone_rss