Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

War Stories, t.2

Auteur
 Garth Ennis (scénario), David Lloyd, Cam Kennedy, Carlos Ezquerra & Gary Erskine (dessin)
Editeur (Collection)
 Vertigo
Date de parution
 Mars 2006
Prix
 19.99 $
Nombre de pages
 240
Episodes VO
 War Story, vol.2 #1-4
Correspondance VF
 Inédit

 

Reprinting the second quartet of WAR STORY one-shots from acclaimed writer Garth Ennis. This collection showcases tales of a world at war from the North African desert, the skies over Germany, the battlefields of Spain and the waters of the North Atlantic, with a new afterword by Ennis.

We are all doomed to carry on down the road we're on.

Des bombardements sans fin de la région de la Ruhr à la naissance des SAS dans le désert d'Afrique du Nord, du carnage de Guernica aux champs de batailles aériens au dessus de l'Océan Nord-Atlantique, la Deuxième Guerre Mondiale fait rage et des hommes de toutes nationalités, religions et milieux y prennent part…

Avec ces deux volumes de quatre épisodes chacun, la série War Story nous conte huit histoires sur la guerre de 39-45. Dans ce deuxième et dernier TPB, est recueilli le Volume 2 dans son intégralité.

On commence avec J For Jenny, histoire située pendant la période de bombardements massifs effectués par la Royal Air Force sur le territoire germanique. Ici, Garth Ennis confronte deux hommes. Le Lieutenant Ronald Page, pilote avide de revanche suite à la mort de toute sa famille lors d'une attaque de la Luftwaffe en sol britannique, et le Sergent Thomas Stark, ingénieur de vol tourmenté par les dommages collatéraux que les civils allemands subissent et dont il se sent coupable. Dans leurs rapports tendus et toujours sur le fil du rasoir, le scénariste offre un excellent traitement pour ces deux protagonistes que tout oppose. Aux dessins, David Lloyd (V For Vendetta, Hellblazer, The Horrorist) avec son style charbonneux et naturellement sombre est l'homme de la situation. Faisant passer par l'image les ressentiments qu'entretiennent mutuellement ces deux frères d'armes, l'artiste sublime le récit de Garth Ennis. Sans doute l'histoire la plus forte du recueil et ce, tant scénaristiquement que graphiquement.

The Reivers montre le quotidien d'une équipe du SAS en Afrique du Nord qui alterne missions secrètes contre les allemands et soirées de biture et d'excès. Dans ce décors, Garth Ennis plante un duo d'officiers qui se disputent le commandement de la troupe qui, elle, ne jure que par le plus zélé des deux, ce militaire dont les motivations ont plus à voir avec son histoire familiale qu'avec la guerre. Issu des Reivers, un des quatre clans qui contrôlaient la frontière anglo-écossaise du 13ième au 16ième siècle, l'homme rêve de bataille épique et de renommée. Et Ennis de nous décrire un être hors normes, une caricature presque too much et que rien ne pourrait arrêter dans sa soif de conquête... Derrière les crayons, Cam Kennedy (Judge Dredd, Star Wars, Punisher) offre de belles planches qui rendent très bien avec les couleurs de Moose Bauman. Les visages cassés de ses personnages, de vrai gueules avec du vécu, vont tout à fait dans le sens du scénario d'Ennis, tandis que son storytelling sait être innovant aux moments propices (les cases en formes de jumelles par exemple). Le scénario le moins intéressant du lot, mais qui est rehaussé par un graphisme tout à fait plaisant et agréable à suivre.

Dans Condors, qui se situe pendant la Guerre Civile d'Espagne, un pilote allemand, un membre britannique de la Brigade Internationale, un mercenaire irlandais et un républicain espagnol se retrouvent tous coincés dans un trou sous les bombardements. Dans cette confrontation à deux contre deux (l'allemand et l'irlandais combattent pour Franco, tandis que le britannique et l'espagnol luttent pour la démocratie), Ennis pose un regard exempt de tous jugements et laisse à chacun de ces hommes le temps d'expliquer leurs motivations, leurs vécus et leurs souffrances pendant la période de temps où ils sont coincés ensemble. L'auteur offre ainsi un traitement exceptionnel pour ces figures hautes en couleur qui deviennent tous, d'une manière ou d'une autre, rapidement attachant et surtout terriblement intéressants. Pour la partie graphique, Carlos Ezquerra (Judge Dredd, Strontium Dog, Tharg The Mighty) avec son style réaliste, qui utilise à foison de petits traits pour rendre les visages expressifs, arrive par une narration maîtrisée à tenir l'attention du lecteur éveillée dans ce long dialogue à quatre voix (si l'on met de côté les flashbacks). Le récit qui comporte les personnages les mieux écrits du recueil.

Ce tome se termine sur Archangel, centré sur ces fameux pilotes de l'air littéralement catapultés avec leurs engins depuis des CAM Ships, ces navires cargo transformés en porte-avions du pauvre mais qui n'étaient pas prévus pour récupérer les avions (sic !). Ici, Garth Ennis nous conte les mésaventures de McKenzie, ce militaire que son supérieur ne peut pas supporter et qui, à la première occasion, est réaffecté aux CAM Ships. Attaché a son personnage, le scénariste le trimballe entre ses missions dangereuses et une histoire d'amour compliquée mais tellement réaliste et ô combien touchante. Aux dessins, Gary Erskine (encreur de Chris Weston sur The Filth notamment, ou encore dessinateur sur Dan Dare avec Garth Ennis au scénario) produit des planches qui ne sont pas sans rappeler Weston (justement !) ou Darick Robertson. Très académique, son style souffre un peu d'un certain statisme et de visages parfois un peu ratés… Une histoire avec un personnage attachant, mais qui pêche un peu à cause de sa partie visuelle moyenne.

Pour résumer, bien que moins définitif que le premier tome, ce deuxième recueil d'histoires de guerre vaut quand même le détour, ne serait-ce que pour ce J For Jenny magnifié par David Lloyd, ou encore ce Condors avec des personnages qui prennent aux tripes… Un très bon comic-book !

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Vertigo War Stories t.2 - War Stories
icone_rss