Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

t.1 - Possédé

Soldat Inconnu t.1
Auteur
Joshua Dysart (scénario), Alberto Ponticelli (dessins)
Editeur (Collection)
Urban Comics (Vertigo Classiques)
Date de parution
Février 2012
Prix
15€
Nombre de pages
144
Episodes VO
Unknown Soldier #1-6
Soldat inconnu 1

Ouganda, 2002. Le Dr Moses Lwanga, médecin humanitaire américain, revient avec son épouse dans son pays natal afin d'y apporter une aide préciseuse. Rapidement, il est confronté aux différentes factions qui mettent la région à feu et à sang. Piégé en pleine guerre civile, Moses, pacifiste dans l'âme, se découvre une force et une violence qu'il ne se connaissait pas. Mutilé, il est désormais prêt à mener sa propre guérilla.

La guerre a un nom.

Nouvelle série Vertigo signée Joshua Dysart et Alberto Poncelli, le personnage de comics du Soldat Inconnu ne date pourtant pas d’aujourd’hui. Créé en 1966 par Robert Kanigher et le grand Joe Kubert, il fait sa première apparition dans les pages de la série culte Sgt. Rock. Il devient plus tard le fer de lance de la série Splangled War Comics rebaptisée ensuite tout simplement Unknown Soldier. Mais ce soldat patriotique va vite devenir hors de propos dans l’Amérique contemporaine, et le personnage est entièrement revisité par Jim Owsley et Phil Gascoine pour une maxi-série en 1989, puis par Garth Ennis et Kilian Plunkett sur une mini-série en 1997. Tout cela avant, bien sûr, cette récente série qui s’est malheureusement arrêtée, faute de lecteurs, au tome 4. Espérons qu’elle ne connaisse pas le même sort en France, surtout dans ces belles éditions signées Urban Comics.

L’originalité de ce soldat inconnu ? Il n’est pas inconnu. Il se nomme Moses Lwanga, il est docteur et américain depuis de nombreuses années, et il décide de se rendre avec sa femme en Ouganda (son pays natal) pour aider la population plongée en pleine guerre civile. Rapidement, Moses va devoir faire face à l’horreur de la guerre, aux massacres et mutilations en tout genre, aux viols, à l’embrigadement d’enfants. Et il va littéralement péter les plombs dans un face à face avec des rebelles dont il ressortira le visage complétement défiguré. Couvert de bandages, il va désormais faire « sa » justice.

Avec son scénario très documenté, Dysart arrive à nous faire plonger sans peine dans ce pays en proie à la guerre. Son récit d’aventure, pourtant plein d’action et de rebondissements, est très sombre et tourmenté. Mais pour autant, son talent d’écriture ne rend pas l’ensemble trop lourd ou complaisant, et il est très difficile de lâcher l’album avant de l’avoir terminé. Les personnages gravitant autour du « héros » sont tous bien écrits, même si le gros point fort de l’album est bien sûr ce soldat inconnu, une âme à la dérive qui a vue trop d’horreur et décide maintenant d’appliquer sa morale, quitte à tuer et torturer sans remords. Un personnage profond et torturé, à l’éthique discutable et ambiguë.

Les dessins âpres d’Alberto Ponticelli achèvent de rendre l’album désespéré. Malgré quelques angles de vue un peu trop démonstratifs, son style chargé et nerveux convient parfaitement à l’ambiance de l’histoire, surtout que ses dessins savent rester sobre et à distance quand il le faut. Parfaitement documenté également, son style n’en est que plus réaliste et l’artiste est très doué pour rendre les scènes d’action palpitantes, jouant du noir et du blanc pour rendre l’ensemble encore plus cauchemardesque et palpable. Un excellent dessinateur que j’ai hâte de retrouver dans le prochain tome.

Violent, sombre et surtout terriblement réaliste, ce Soldat Inconnu est un récit de guerre haletant, aussi bien servi sur le plan du scénario que du dessin. Une des dernières bonnes surprises des éditions Vertigo, à ne pas mettre entre toutes les mains.

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Soldat Inconnu t.1 - Possédé
icone_rss