Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Preacher t.4

Auteur
 Garth Ennis (scénario), Steve Pugh, Carlos Ezquerra et Richard Case (dessin)
Editeur (Collection)
 Panini Comics (Vertigo Cult)
Date de parution
 Septembre 2008
Prix
 26€
Nombre de pages
 240
Episodes VO
 Preacher Special : Saint of Killers #1-4, Preacher Special : The Story of You-Know-Who, Preacher Special : The Good Old Boys

 


Histoire Ancienne recueille des histoires mettant en scènes certains des personnages les plus marquants de Preacher : Le Saint des Tueurs dévoile les origines de la Némésis surnaturelle de Custer, une saga qui s'étend des plaines glacées de l'Ouest américain jusqu'aux fournaises de l'enfer ; Les Gars du Pays revient sur le passé de Jody et T.C., ces dangereux psychopathes du bayou, alors qu'ils piétinent allègrement tous les clichés des films d'action tout en saccageant les plans d'un terroriste international ; et La Saga de vous-savez-qui s'aventure dans les bois de l'adolescence banlieusarde pour conter la farce tragique qui a débouché sur la naissance de Tête-de-Fion.

Ces enfants de salauds

Garth Ennis aime le cinéma. Et, dans ce volume, consacré aux seconds rôles, cela se voit.

On fait une trève dans la série dans ce tome, avec 3 mini-séries ou one-shot consacrés à, dans l'ordre d'apparition, Le Saint des Tueurs, Tronche-De-Cul, et Jody et T.C, les deux frangins complètement barrés qui ont pourri la vie du jeune Jesse Custer. Trois points communs entre les 3 récits : d'innombrables références cinématographiques, un humour corrosif omniprésent (saviez vous que le Diable s'appelle Nick ?), et une caractérisation exemplaire. Pour ça, Garth Ennis sait donner du poids et du caractère à ses persos.

Au niveau du dessin, on a du bon, Steve Pugh, du très bon, Carlos Ezquerra, et du beaucoup moins bon,  Richard Case. Cependant, on est tellement immergés dans l'histoire qu'on n'y fait même plus attention. Tout passe très bien.

Un dernier point pour souligner l'excellent traduction de Jeremy Mansesse, qui s'éclate comme un petit fou, et ça se voit. Il voulait cette série,e t on comprend pourquoi. J'ai juste relevé 1 ou 2 coquilles, mais impossible de savoir si ça vient de la trad ou de l'édition. Du grand art.

Encore une fois, un volume qui vaut le coup, tant sur le fond que la forme, superbe encore une fois.

Personnages secondaires mais importants

Le tome 4 de la saga culte Preacher regroupe des histoires sans Jesse, sans Tulip et sans Cassidy, s'intéressant à des personnages secondaires de l'univers de Preacher, mais pour autant très importants.

On a donc droit à une mini-série contant la genèse du Saint des Tueurs, suivi d'un one-shot sur Tête-de-Fion et d'un autre sur le tandem Jody et T.C., tous de très bonne facture.

Dans le Saint des Tueurs, le récit nous raconte comment un tueur impitoyable et sans pitié va connaître l'amour, changer complétement jusqu'à ce qu'il perde tout ce auquel il possédait : d'une haine profonde, il va faire pâlir le Diable et son enfer et deviendra le Saint des Tueurs...Un récit très sombre et violent qui est profondèment ancré, non pas dans les westerns bon enfant à la John Wayne, mais dans la véritable histoire du pays, faite de massacres et de sang. Un récit d'une vengeance sans fin, bien mieux que ce que fait maintenant dans le même genre Ennis sur Ghost Rider.
Niveau dessins, Steve Pugh assure à merveille sur le récit, exagérant les visages, les actions, afin que tout paresse plus intense. Il sera remplacé pour un épisode par le très bon Carlos Ezquerra, on ne perd rien au change.

L'Histoire de vous-savez-qui, c'est la vie "passionnante" de Tête-de-Fion avant qu'il ne lui arrive malheur. Une vie ratée, dans tout les sens du terme : adolescent en marge des autres, mère alcoolique et dépressive, père alcoolique et violent, l'histoire contée par le héros lui-même n'est pas pour rien calquée sur Forrest Gump : Tête-de-Fion arrive à être drôle sans le vouloir, même si le récit est plutôt sombre, triste pour ce pauvre personnage qui en arrivera même à rater son suicide : tout est dit. C'est Richard Case, de son trait semi-réaliste très agréable, qui se charge des dessins : Pas grand chose à dire, il connait très bien son boulot et le fait bien.

Dernières aventures de l'album, celles des deux compères T.C. et Jay, deux bouseux frapadingues, violents, cruels, sans pitié, tout ce que vous voulez. Ici on est en total opposé avec les deux récits précédents : c'est drôle, bourré de répliques grasses et de gore gratuit, et on a droit à une pseudo histoire d'aventure calquée sur les films d'actions de série Z. Connaissant l'aptitude d'Ennis au niveau des dialogues, on n'est pas déçu du tout, surtout que Carlos Ezquerra se débrouille très bien sur les dessins dans ce déluge d'actions et de sang.

En bref, un excellent album approfondissant des personnages déjà très intéressants à la base, avec des histoires tantôt sombres tantôt comiques, des dialogues comme seul Ennis sait en faire, et des dessins accompagnant à la perfection ces déjà excellentes histoires. Du tout bon.

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Vertigo Preacher t.4 - Histoire Ancienne
icone_rss