Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Hellblazer - Haunted

Auteur
 Warren Ellis (scénario), John Higgins (dessin)
Editeur (Collection)
 Vertigo Comics
Date de parution
 Février 2003
Prix
 12.99 $
Nombre de pages
 138
Episodes VO
 Hellblazer #134-139
Correspondance VF
 Inédit

 

Warren Ellis' first HELLBLAZER story arc is collected in this volume reprinting issues #134-139! When John Constantine's old friend Isabel Bracknell turns up dead, he goes in search of the reasons behind it. But his investigation earns him a beating from the so-called "magician" responsible. Can Constantine help Isabel rest in peace?

Hanté

Il n’est peut-être pas le meilleur des gars, mais ils y en a des biens pires que lui ! Et en retrouvant un Londres toujours changeant, Constantine est sur le point de se confronter à l’un d’eux. Après avoir appris la mort violente de son ancienne amie Isabel, John décide d’enquêter sur cette sale affaire. Mais plus il s’approche de la vérité, plus il est victime de sérieuses menaces de la part du tueur. Évidemment, il n’en faut pas plus à ce charognard de magicien pour qu’il s’accroche à sa proie et décide de lui inculquer la réelle signification du mot ‘‘châtiment’’…

Avec l’épisode #134 qui ouvre se recueil, la série Hellblazer voit arriver (encore !) un nouvel auteur de renom : Warren Ellis. Et pour ses premiers pas en compagnie de John Constantine, le scénariste nous offre un excellent récit en six chapitres, non pas centré sur le personnage principal, mais sur la ville que ce dernier habite ! Reléguant le magicien fumeur invétéré et son enquête au second plan, Ellis parsème tout au long de son histoire des instantanés sur les laissés-pour-compte des bas-fonds londoniens. Au grès des pages, des phrases uppercut viennent assommer le lecteur qui n’en demandait pas tant. Tandis que John avance dans ses recherches, Warren Ellis place sur le devant de la scène ceux et celles qu’on nous montre trop rarement, mais qui font pourtant partie intégrante d’une ville melting-pot. Un scénario bien ficelé et prenant de bout en bout.

Aux dessins, par contre, le résultat du travail de John Higgins est mi-figue mi-raisin. Autant le storytelling de l’artiste est rythmé, intéressant et intelligent (laissant de l’espace, beaucoup même, au texte d’Ellis), autant son style très rectangulaire et cartonny a (dans ce cas-ci) de la peine à coller à la noirceur du scénario. En effet, si l’illustrateur avait pu se montrer très intéressant sur l’arc Son Of Man de la même série, ou encore dans le recueil d'histoires de guerre War Stories (tous deux avec Garth Ennis à l’écriture), ici les planches proposées peinent à convaincre et sont plutôt en inadéquation avec le récit. Et c’est bien dommage !

En conclusion, et malgré une partie graphique en demi-teinte, ce Haunted vaut le détour surtout pour un scénario béton d’Ellis qui, sous couvert de cette série populaire, nous décrit une capitale britannique noire et austère.

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Vertigo Hellblazer Hellblazer vol.1 Haunted
icone_rss