Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Hellblazer - Dangerous Habits

Auteur
 Garth Ennis (scénario), William Simpson (dessin)
Editeur (Collection)
 Vertigo Comics
Date de parution
 Mars 1994
Prix
 14.99 $
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 Hellblazer #41-46
Correspondance VF
 Inédit

 

John Constantine is dying. As a sorcerer literally haunted by the demons of his past, John is no stranger to mystic bedevilment or supernatural horror. But it's his chain smoking that ultimately brings death to Constantine's front door. John Constantine has lung cancer. Though condemned to hell, Constantine continues to laugh in the face of this all-too-serious world. Despite it preternatural overtones, this story is actually a down-to-earth tale about life, death, and the little details in between.

C'est promis, demain j'arrĂŞte !

John Constantine est mourant. Sorcier hanté par les démons de son passé, il côtoie quotidiennement le mystique, l'horreur et le surnaturel. Mais son vice, la cigarette, va le ramener dans la vie réelle. Constantine a le cancer des poumons. Bien que condamné à vivre l'enfer sur terre avant de trépasser, le magicien continue à rire à la face de ce monde bien trop sérieux à son goût…

Après le run séminal de Delano (entrecoupé par quelques intrusions de Grant Morrison ou encore Dick Foreman), c'est au tour de Garth Ennis de reprendre le flambeau…

L'auteur irlandais est un grand malade ! A peine arrivé sur une série, qu'il décide de tuer le héros… Ou en tout cas, il essaie ! Quelle idée de génie que celle d'Ennis qui confronte ainsi John Constantine non pas à des démons du tréfonds des enfers, mais bel et bien à son humanité dans tout ce qu'elle a de plus faible et de plus fragile. Ceci a pour effet de rappeler au magicien son état de simple mortel, et permet au scénariste d'opérer un excellent traitement sur John Constantine qui va vivre à 100% les derniers jours qu'il lui reste. Mais les seconds couteaux ne sont pas en reste non plus. Amateur de personnages très ''terriens'' et ''bons vivants'', Ennis s'en donne ici à cœur-joie avec Matt (le cancéreux en phase terminale avec lequel John se lie d'amitié) ou encore Brendan Finn (l'amateur de bons vins et autres liquides à caractère festif). D'ailleurs, les différentes rencontres ou retrouvailles qu'aura le protagoniste principal durant cette aventure vont, d'une manière ou d'une autre, l'aider à trouver un remède à son mal incurable sous la forme d'une solution peu orthodoxe… Et quelle solution ! Pour la fin de cet arc, Garth Ennis s'emballe et nous offre un climax des plus jubilatoires avec un Constantine plus roublard que Satan lui-même et qui se fout de la Terre entière ! Enfin… surtout des enfers ! Absolument jouissif !

Aux dessins, également un nouveau venu sur la série en la personne de William Simpson (quelques Animal Man avec Delano, ou encore des Batman : Legend Of The Dark Knight avec Ennis). Comme pour la plupart de ses prédécesseurs, le style de Simpson donne indéniablement une impression de ''daté'' et ne plaira sans doute pas à tout le monde. N'empêche que, quand il est bien encré (la qualité de la finition fluctue d'un épisode à l'autre), son trait ne détonne pas par rapport à l'univers de Hellblazer. D'ailleurs, quand les compositions de pages sortent de l'ordinaire pour aller dans le sens du récit, comme c'est le cas dans The Sting (Dangerous Habits - Part V, #45), l'artiste est tout à fait plaisant à suivre et produit de très belles planches. Mais, sur l'ensemble, on ne peut pas dire qu'il soit inoubliable. D'autant que la colorisation de Tom Ziuko n'aide pas nécessairement à apprécier le travail du bonhomme. Au final, la partie graphique se révèle être relativement moyenne.

Avec les années qui passent, et malgré une partie graphique qui n'a pas très bien veilli, ce Dangerous Habits reste un grand classique de Hellblazer par Garth Ennis… A lire et à relire !

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Hellblazer Hellblazer vol.1 Dangerous Habits
icone_rss