Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Gangland

Auteur
  Divers (14 équipes créatives en tout)
Date de parution
  Avril 2000
Prix
  12.95 $
Nombre de pages
  112
Episodes VO
  Gangland
Correspondance VF
  Pas de vf à ce jour

 


Since the dawn of time, men have banded together to murder, cheat and take what's not theirs. These are their stories.
GANGLAND contains fourteen tales of murder and malice by a motley collection of today's top comics creators, including Brian Azzarello, Tim Bradstreet, Peter Kuper, Richard Corben, Joe R. Lansdale, Mark Chiarello and Dave Gibbons. Crime has never been so entertaining !

J'ai toujours rêvé d'être un Gangster

Gangland, c'est un petit album Vertigo composé d'histoires courtes (la plus longue fait 9 pages), fait par différents auteurs, sur un thème bien précis : les gangsters. Au moins on n'est pas trompés par la marchandise avec un titre comme Gangland. Le casting est impressionnant, les histoires toutes de qualité et surtout toutes différents, petit tour d'horizon de ce que cet album contient :

Après une introduction de Greg Rucka, c'est Brian Azzarello (100 Bullets) et Tim Bradstreet (cover artist très réputé, notamment pour ses couvertures du Punisher) qui sont avisés pour la première histoire courte, Clean House. Une histoire assez banale (pour le coup Azzarello déçoit un peu) sur un ex-gangster rattrapé par son passé. Ca se lit, et Bradstreet, malgré un dessin manquant toujours de dynamisme, est très bon et convient de plus parfaitement au sujet.

Peter Kuper prend la suite avec un très court récit, Chain, qui nous montre les conséquences à long terme de la culture et du trafic de stupéfiants. Un récit fort et simple, servi par un dessin très typé indé de Kuper et ravivé par de jolies couleurs claires et pastels. Un petit récit très sympathique.

Your Special Day, de Doselle Young et Frank Quitely (We3, New X-Men) est un récit satirique sur la famille mafieuse, la famille avait un grand F. Très drôle, très mafieux dans le sens noble du terme, l'ensemble est servi par des dessins tout simplement parfaits de Frank Quitely, de son style inimitable.

Dave Gibbons, artiste tour à tour dessinateur (Watchmen), scénariste (Aliens : Salvation) et même auteur complet (The Originals), prends la suite avec The Bear, surnom donné à un maffieux russe qui revient dans sa patrie après avoir survécu à une embuscade. The Bear, un personnage qui symbolise l'ex-Union Soviétique à lui tout de seul. Histoire classique, mais diantrement efficace. Et apporter autant de charisme à un personnage qu'on ne verra que quelques pages, c'est la grande classe.

Killer Smile s'ensuit. L'histoire d'un gangster en proie à une douce folie qui finira par l'achever... Scénario tout en paranoïa de Simon Revelstore, dessins exquis de Richard Corben (Punisher : The End), immense artiste dont on a toujours plaisir à regarder le travail.

Big Shot est une des déceptions de l'album. Jamie Delano (Hellblazer) s'y revèle très prévisible et surtout ennuyeux dans cette histoire de prise de pouvoir d'une société, et le dessin de Randy DuBurke possède du caractère, mais dans le mauvais sens du terme. A oublier.

Platinum Nights s'intéresse lui plus au côté gangsta du genre, en suivant deux latinos qui vont tomber sur une grosse somme d'argent par hasard. Déroulement et dessins très classiques et sans surprise, mais nos deux compères, Lucius Shepard et James Romberger, se débrouille suffisamment bien pour que le récit reste un agréable moment.

Darko Macan scénarise ensuite Gang Buff, l'histoire, pendant la prohibition, d'un médecin voulant à tout prix connaître l'excitation de faire partie d'un gang. Scénario agréable mais pas inoubliable, et dessins très denses et fouillés de Kilian Plunkett. Une agréable lecture encore une fois.

Original Gangster quant à lui est un parallèle anecdotique entre les hommes des cavernes et la mafia, signé Tayyar Ozkan. Sympathique.

Small Time, l'histoire d'un jeune américain qui est poussé aux menus larcins par son frère aîné, sous l'égide d'un adulte. Récit tout en sobriété mais assez puissant d'Ed Brubaker (Criminal, Sleeper, Captain America, Daredevil) servi par des dessins très académiques mais non moins réussis d'Eric Shanower (L'Age de Bronze).

Worldwide Gangster Robots est le récit le plus original du lot. Scott Cunningham nous conte, dans une Angleterre apparemment ultra-contrôlée, style V pour Vendetta, les délires et/ou périnigrations d'un semi-clochard dans une vieille ville. Renforcé par les traits sombres et poisseux de Daniel Zezelj (Loveless, El Diablo), ce récit vaut son pesant de cacahouètes, surtout pour la fin tout en questionnements encore.

David Lloyd (V pour Vendetta, Kickback)  avait, lui, envie de nous raconter dans The Big Snooze l'histoire d'un chien destiné à attaquer les flics, qui va ensuite être éduqué par ces mêmes agents de l'ordre afin de devenir un chien policier. Un récit narré à la première personne par le chien, bien évidemment. Original, assez sympa, ce court récit se laisse lire sans être révolutionnaire.

The Initiation, de Joe R. Lansdale et Rick Klaw pour le scénario et de Tony Salmons pour les illustrations est assez anecdotique. Il s'agit d'un petite parabole sur le passage à l'âge adulte, pas spécialement excitante, encore moins si on regarde les dessins très bâclés de Salmons.

On finit avec une histoire de gangsters dans le quartier chinois, histoire très sympathique qui sent bon les années 1930 par Richard Bruning et servi par un dessin très contrasté, jouant du noir et du blanc avec une grande maîtrise, de Mark Chiarello, qui nous rappelle par moments Mike Mignola ou encore Eduardo Risso, en moins bon bien sûr. Récit très sympathique.

Vous l'avez compris, ce recueil vaut réellement le coup d'oeil de part toutes ces sensibilités différentes qui s'expriment sur un même thème, donnant des résultats tantôt seulement moyens, mais qui souvent valent franchement qu'on s'y arrètent. Et puis un casting comme ça, sérieusement, est-ce que ça vaut le coup de résister ?

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Vertigo Gangland
icone_rss