Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Fables t.2

Auteur
 Bill Willingham (scénario), Mark Buckingham (dessin)
Editeur (Collection)
 Semic (Semic Books)
Date de parution
 Septembre 2004
Prix
 11.90 €
Nombre de pages
 128
Episodes VO
 Fables #6-10

 

Condamnée à effectuer des travaux d'intérêt collectif, Rose Rouge est emmenée par sa sœur Blanche Neige à la Ferme, où vivent tous les Fables dont l'apparence n'est pas humaine : les dragons, les géants, les cochons qui parlent… Mais les deux sœurs se retrouvent bientôt au milieu de la révolution, alors qu'une partie des habitants de la Ferme se soulève contre l'autorité de Fableville.

C'est la lutte finale?

Condamnée à des travaux d'intérêt général suite à une arnaque qui a mal tourné, la très urbaine Rose-Rouge est emmenée par sa sœur Blanche-Neige à "la Ferme" où vivent les Fables non-humanoïdes et se retrouve au milieu d'une révolution.

Bill Willingham rend à César ce qui lui appartient, en l'occurrence un hommage appuyé à ses glorieux prédécesseurs que sont La Fontaine et, dans "La ferme des animaux", à Georges Orwell, auteur de "1984" et de "La ferme des animaux" justement. Les animaux ont permis à ces auteurs de pointer les travers de leurs contemporains. Georges Orwell dénonçait ainsi, en 1945, les dérives de la Révolution Russe, Staline, Lénine et Trotsky étant incarnés par 3 cochons, Orwell se réservant le rôle de l'âne!

Après l'ambiance polar du premier arc, Bill Willingham nous plonge en pleine lutte des classes et les damnés de la terre ont bien retenus les leçons de leurs prédécesseurs : procès expéditifs et exécution sommaires, traitres à la cause, chasse aux sorcières, manipulations des masses... la panoplie complète du petit dictateur est de sortie. Après les avoir illustrés pendant des siècles, ces animaux fabuleux ont fait leurs les appétits mesquins des humains, guidés par une opportuniste qui n'est pas des leurs. S'appuyant sur les frustrations et les sacrifices des Fables cantonnés au fond de la campagne par la force des choses, la soif de pouvoir se rassasie dans le sang. Chacun doit choisir son camp et en assumer les conséquences.

Bill Willingham manie avec adresse et un plaisir évident l'humour et le drame, la salacité et les rebondissements, cite Shakespeare tandis que Mark Buckingham illustre avec élégance la foison de Fables issus des récits de Lewis Carol, Kipling, Andersen et autres traditions séculaires plus obscures sans oublier de citer graphiquement The Avengers de Kirby!

Ce second tome de Fables est encore une invitation à explorer un monde magique décalé et pittoresque peuplé de personnages attachants et très humains, bien loin des icônes populaires jusque là empêtrées dans un classicisme rigide.

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Fables t.2 - La Ferme des Animaux
icone_rss