Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Fables t.11

Auteur
 Bill Willingham (scénario), Mark Buckingham, Niko Henrichon (dessin)
Editeur (Collection)
 DC (Vertigo)
Date de parution
 Novembre 2008
Prix
 19.99 $
Nombre de pages
 192
Episodes VO
 Fables #70-75
Correspondance VF
 Inédit (Éditions Panini courant 2010)

 

The war for Fabletown heats up! Cinderella heads out on a cloak-and-dagger mission to bring a mysterious package back into town. But when the Empire heads after the same prize, there's no telling who will be left standing when the smoke clears. Collects issues #70-75 of the award-winning series.

La fin d'une Ă©poque ?

La bataille finale entre les Fables et l'Empire est sur le point de commencer, et les expatriés de Homeland mettent, cette fois, toutes les chances de leur côté, en utilisant les armes des humains. Avec ces soi-disant inarretables Soldats de Bois préalablement neutralisés, l'Adversaire va goûter aux joies des dommages que peut infliger la technologie militaire moderne. Mais l'Empereur, qui a conquis plus d'une centaine de mondes différents, ne compte pas se laisser faire et possède encore plus d'un tour dans son sac…

Le TPB commence avec un one-shot centré sur Blue, Rose et les sentiments que l'un a pour l'autre et qu'il croit réciproques... Mis en image par Niko Henrichon, ce Kingdome Come est, visuellement, bien différent de ce que nous propose Buckingham. Le style de l'artiste comporte en effet beaucoup plus de traits, un peu comme un crayonné, et présente un découpage plus classique. Léger et plutôt comique (voir les succulents commentaires de Stinky), cet épisode est une agréable pause avant de reprendre les choses sérieuses.

On continue avec un arc en 2 épisodes qui nous narrent les mésaventures que Cindy (Cendrillon, le super-espion de charme et de choc des Fables) a rencontrées lors du rapatriement de Pinocchio depuis l'Empire. Commentée par la principale intéressée, cette histoire prend la forme d'un récit d'espionnage raconté à la première personne. Avec une bonne gestion du rythme et une montée graduelle en tension, Willingham fait mouche. Buckingham, aux crayons, est, quant à lui, toujours aussi agréable à suivre. Trait épuré, compositions de pages incorporant toujours ces désormais ''classiques'' bandeaux de chaque côté, l'artiste anglais nous offre un travail chiadé et maîtrisé.

Pour finir ce recueil, Bill Willingham nous pond un faux ''dernier'' arc (War And Pieces) qui conclue une histoire de plus de 70 épisodes ! Toujours dessiné avec talent par un Mark Buckingham inspiré, ce scénario voit enfin se dérouler l'affrontement final entre les Fables et l'Empire. Raconté du point de vue de Blue, cette guerre éclair fait ressortir le meilleur de nos héros et Willingham en profite pour continuer à faire évoluer ses personnages et propose, en ce sens, un traitement remarquable. Naturellement, le lecteur se doute un peu de la conclusion de cette ''fin'' qui n'en est pas une mais, finalement, ce n'est pas ça qu'il faut retenir… Arrivé à ce jalon, on constatera simplement que ce qui restera important, ce n'est évidemment pas le but, mais bel et bien comment le scénariste nous y a amené. Et, en regardant en arrière, et sur l'ensemble de cette série, on se dit que le périple a cent fois valu la peine d'être vécu !

Avec ce 11ème TPB, Bill Willingham et Mark Buckingham mettent un terme à cycle commencé il y déjà plus de 6 ans ! On espère, simplement, que ce qu'ils nous réservent pour la suite sera tout aussi réjouissant que le magnifique voyage auquel ils nous avaient convié jusqu'à maintenant.

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Fables t.11 - War And Pieces (VO)
icone_rss