Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Doom Patrol vol.2, t.1

Auteur
 Grant Morrison (scénario), Richard Case (dessin)
Editeur (Collection)
 DC (Vertigo)
Date de parution
 April 2000
Prix
 19.99 $
Nombre de pages
 192
Episodes VO
 Doom Patrol #19-25
Correspondance VF
 Inédit

 

 
This new printing of the first collection of Grant Morrison's DOOM PATROL run includes issues #19 — 25 of the series, including the restoration of three story pages omitted from the original printing. Plus, a new cover by Bolland.

Au commencement...

L'équipe de super-héros la plus déjantée du monde a laissé derrière elle tous vestiges de normalité. Bien que possédant des pouvoirs surnaturels et des ennemis désirant conquérir le monde, la Doom Patrol n'a rien à voir avec les super-groupes usuels constitués de bellâtres en spandex … Bienvenue dans un monde totalement irrationnel !

En 1987, DC décide de ''relauncher'' le titre Doom Patrol. Après 18 épisodes (incluant notamment la participation au crossover Invasion) Paul Kupperberg quitte la série laissant les commandes à Grant Morrison…

Coincés entre les concepts du run précédant et l'envie de défricher de nouveaux chemins, Morrison se cherche encore. Heureusement pour lui, son prédécesseur lui facilite la tâche et accepte de supprimer des figures que l'écossais ne désire pas utiliser. Exit donc Celsius et Scott Fisher, tous deux mort avant le #18. Malgré cela, le scénariste s'embourbe un peu dans la reformation de l'équipe, le développement des nouveaux arrivants et la création de menaces inédites. Ce n'est pas encore vraiment ça… Ceci dit, et bien que ces 7 épisodes forment un démarrage plutôt lent, on ne peut nier que le scénariste a des ressources. Entre des notions complètement barrées (Rebis), et des dialogues aux petits oignons (les Scissorsmen), Morrison nous promet du tout bon pour la suite. Qui plus est, on voit déjà naître des concepts liés à des personnages clefs : Cliff (aka Robotman) et son esprit sans chair, Crazy Jane et ses personnalités multiples, Rebis et sa transsexualité, etc. Et même si toute cette mécanique n'est pas encore bien huilée, on se réjouit de voir le résultat quand l'auteur aura pris ces marques...

Aux crayons, Richard Case propose un travail plutôt banal. Son style très encré dans les 80's n'est en rien révolutionnaire. Cependant, soyons honnêtes, son trait demeure agréable à l'œil. De plus, le bonhomme sait adapter son storytelling aux scénarii de Morrison en passant de l'utilisation de gaufriers classiques à des planches aux compositions plus éclatées lorsque (et seulement quand) c'est nécessaire. Certes impersonnel, le travail de Case reste assez efficace.

Bien n'étant pas mis en valeur par sa partie graphique et proposant un démarrage plutôt lent, ce run de Doom Patrol par Morrison promet tout de même beaucoup pour la suite !

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Doom Patrol vol.2 t.1 - Crawling From The Wreckage
icone_rss