Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Animal Man t.1 - Animal Man

 

Auteur
 Grant Morrison (scénario), Chas Truog (dessin) 
Editeur (Collection)
 DC (Vertigo)
Date de parution
 Mai 2001
Prix
 19,99 $
Nombre de pages
 240
Episodes VO
 Animal Man #1-9
Correspondance VF
 Inédit

 

 

This edition collects the bizarre adventures of Animal Man, a second-rate super hero struggling with real-life issues and moral dilemmas. Buddy Baker is a caring husband, devoted father, animal activist and super-powered being. But as he attempts to live up to all of his roles, he soon finds that there are no black and white situations in life. With a strong focus on storytelling, these thought-provoking and innovative tales make the reader question the actions of Animal Man as well as their own behavior in similar situations.

Animal Rights Now!

Possédant des pouvoirs lui permettant d'absorber les différentes aptitudes des animaux, Buddy Baker est Animal Man !

A la base, Morrison devait écrire uniquement une mini en 4 épisodes pour lancer la série (en radicalisant le personnage d'Animal Man) et laisser sa place pour un développement en ongoing par un autre auteur. Finalement il restera sur Animal Man jusqu'au #26…

Ces 4 premiers épisodes forment donc une parfaite introduction au personnage. Animal Man est un super-héros de seconde zone, qui gagne de quoi vivre grâce à un job de cascadeur… Bien décidé à vivre de ces capacités superhéroiques, il tente de se faire une réputation. Là où Morrison fait très fort, c'est qu'il nous propose un Buddy Baker marié avec 2 enfants qui doit ramener de l'argent pour nourrir sa famille, faire des concessions dans son couple, s'occuper des tracas de ses bambins, etc. Contrairement à d'autres héros DC qui sont pratiquement des dieux, Animal Man, lui, dois jongler avec pléthores de petits soucis comme n'importe quelle personne ordinaire.

Un autre point intéressant est que notre héros, après une prise de conscience qui fait suite à ces 4 épisodes d'introduction, va devenir végétarien. Alors oui, le message antispéciste proposé par Morrison n'est pas toujours très fin voir un peu simpliste par moments. Mais le scénariste écossais rend ce choix intéressant tout simplement parce que Buddy Baker est Animal Man. Et qu'en étant végétarien et en luttant pour les droits des animaux, il prend la défense de ceux qui lui permettent d'être ce qu'il est…

Avec ces deux choses en ligne de fond, Morrison va s'adonner à ce qu'il sait faire de mieux : du grand nawak, mais du grand nawak maitrisé ! S'il ne fallait garder qu'un seul épisode de ce TPB, ce serait sans doute le #5 The Coyote Gospel, dans lequel l'auteur pose les bases d'une trame qui amènera (plus tard) la rencontre entre le créateur et sa création… De plus cet épisode est un magnifique hommage au pauvre coyote du dessin animé Roadrunner… Une réussite complète ! Dans d'autres épisodes, Animal Man rencontrera The Red Mask (un supervilain vieillissant et aigri de ne pas pouvoir voler), The Mirror Master (un mercenaire écossais qui attaque Animal Man dans son foyer), The Martian Manhunter, etc. Le recueil contient également un tie-in du crossover Invasion qui n'est pas très intéressant en soi… Et qu'il est difficile d'apprécier sans avoir lu Invasion...

Pour les graphismes, c'est Chas Truog qui s'y colle (sauf pour le #9, dessiné par Tom Grummett). Autant le dire tout de suite, les dessins ne sont pas le point fort de cette oeuvre. Bien que le résultat final ne soit pas mauvais, tout ça est très ancré dans les années 80 (colorisation y compris). On reste donc sur notre faim à la vision de ce travail assez banal. De plus, en voyant les magnifiques couvertures de Brian Bolland (Camelot 3000), on imagine ce qu'aurait pu être la série si il en avait été en charge… Dommage !

Derniers commentaires

You are here: Vertigo Animal Man t.1 - Animal Man
icone_rss