Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Whiteout : Fusion

Auteur
   Greg Rucka (scénario), Steve Lieber (dessin) 
Editeur (Collection)
   Akileos (Regards Noir et Blanc)
Date de parution
   Octobre 2003
Prix
   11.50 €
Nombre de pages
   112
Episodes VO
   Whiteout : Melt #1-4

 


Une base russe pulvérisée, des armes nucléaires dérobées ... Retour sur la glace mortelle de l'Antarctique pour une course poursuite haletante.
Suite d'une première BD radicalement différente, Whiteout : Fusion réunit le scenariste Greg Rucka et le dessinateur Steve Lieber pour une nouvelle aventure du Marshal Carrie Stetko.
Eisner Award 1999 : Meilleure mini-série

Retour sur la glace

Retour sur la glace de l'Antarctique pour le Marshal Carrie Stetko, qui goûte des vacances bien méritées au soleil depuis sa dernière enquête. Mais un événement troublant la renvoie dans le froid.

Suite de la première mini série, ce récit nous renvoie dans les étendues glacées du grand sud, à la poursuite d'un groupe de terroristes, dans laquelle Carrie déploie toute sa science et toute son expérience du terrain.

On ne change pas une équipe qui gagne, surtout quand elle fait du bon boulot. Cette fois ci, Rucka saupoudre son récit d'un peu plus d'action, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Il y ajoute également d'autres ingrédients, la présentation avec Carrie ayant été faite dans le premier volume. Du coup, le récit est plus dynamique, et un poil meilleur, à mon goût. Je précise qu'il vaut mieux, quand même, avoir lu Whiteout avant de lire ce livre. Non que ce soit indispensable, mais il n'y a aucun renvoi au récit précédent et, donc, certaines subtilités peuvent échapper au nouveau lecteur.

Pour la partie graphique, là aussi, Steve Lieber ne change rien à sa méthode : il parsème ses dessins de différentes techniques pour exprimer différentes émotions. Bien joué !

Vous pouvez également vous attarder sur la préface, signée Brian Michael Bendis, qui relate une anecdote qui m'aura bien fait marrer.

Une très bonne suite, meilleure que le premier tome, ce qui n'est pas toujours évident.

Derniers commentaires

You are here: Oni Press Whiteout : Fusion
icone_rss