Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

New X-Men : Planet X

New X-Men : Planet X
Auteur(s) Grant Morrison (scénario), Phil Jimenez (dessin)
Editeur (collection)
Marvel
Date de parution
Avril 2004
Prix 9.99 $
Nombre de pages
136
Episodes VO New X-Men #146-150
Correspondance VF X-Men 92-94 ou Marvel Deluxe X-Men 3 (Panini Comics)
new x-men 6

Coming off the heels of the "Assault on Weapon Plus" storyline, Jean Grey, Beast, and Emma Frost leave the X-Mansion while Xorn forces the newest member of the "Special Class", Dust, to attack Professor X and destroy Cerebra. Confronting Xavier, Xorn imprisons Dust in a jar to keep her from helping the professor, and then removes his mask, to reveal that he is Magneto in disguise.

Toi et moi, Jean.

Il y a quelque chose de pourri au royaume des X-Men. Cyclope présumé mort dans un crash aérien, Hank qui ne vaut guère mieux après s’être échoué en pleine mer, la machine de Xavier, Cerebro, qui est sabotée, et pour finir Logan et Jean Grey qui se retrouvent piégés, sans possibilité de retour, sur un astéroïde fonçant droit sur le soleil… Astéroïde qui se trouve être… l’astéroïde M ! Et oui, l’éternel ennemi de Xavier, Magnéto, était juste à côté de notre équipe de mutant tout le long des récents évènements, camouflé derrière le casque de Xorn !

La première réflexion qu’on se fait en apprenant la nouvelle, c’est bien évidemment « pourquoi encore lui ? ». Oui, pourquoi toujours la même rengaine, la Némésis de Xavier, et qui en plus débarque par une pirouette scénaristique plutôt tirée par les cheveux (les explications du pourquoi du comment existent bien, mais sont vraiment de grosses ficelles). Et c’est là que va jouer toute l’intelligence et la singularité de Morrison qui va nous proposer une vision de Magnéto bien loin du charismatique leader d’autrefois. Ayant du mal à se faire entendre, sans plans précis, un peu gâteux, l’homme peine à être crédible. Mais malgré cela, de par ses pouvoirs et la horde de mutants à ses pieds, il reste puissant et dangereux – il contrôle par exemple la capitale –, et nos X-Men vont avoir du fil à retordre à s’en débarrasser.

Même si quelques flottements ressortent du scénario (mais n’est-ce pas là censé justement refléter ce fameux et éphémère « règne » de Magnéto ?), l’ensemble file sans temps mort jusqu’aux deux derniers épisodes très riches en rebondissements, bourrés d’actions. Les scènes entre Jean et Logan sur l’astéroïde M restent de grands moments. Des mutants trouvent la mort, d’autres seront marqués à jamais, et Morrison finit son run (du moins son run dans la continuité – le 7ème album étant à part) encore une fois en nous surprenant et en repartant sur de nouvelles bases.

C’est encore Phil Jimenez qui se charge des dessins. Style réaliste, personnages expressifs, compositions de planches classiques mais très efficaces, un dessinateur discret mais pas sans talent. Bien sûr, il n’a pas autant de personnalité qu’un Frank Quitely, un Chris Bachalo ou un Igor Kordey, mais à part quelques défauts mineurs (les personnages et les décors ne semblent parfois pas sur le même plan) le travail est exécuté avec qualité.

En bref, une conclusion en beauté de la part de Morrison. Loin d’être le meilleur tome de la saga cependant, mais encore une fois une indiscutable réussite.

Derniers commentaires

You are here: Marvel X-Men X-Men New X-Men : Planet X
icone_rss