Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

X-Statix t.3

Auteur
  Peter Milligan (scénario), Mike Allred (dessin) 
Date de parution
  Mars 2004
Prix
  19.99 $
Nombre de pages
  192
Episodes VO
  X-Statix #11-18
Correspondance VF
  X-Treme X-Men t.26 à 33 (Ed. Panini)

 


Deceased Europan Pop sensation Henrietta Hunter is back from the dead and on her comeback tour – and it's up to the celebrity mutant super-team X-Statix to keep her alive … again! Can the fame-hungry team of super-mutants take a backseat to the white-hot celebrity – especially when she becomes team leader? And where does a certain wall-crawling Spider-Man fit into all of this? Celebrated writer Peter Milligan constructs a poignant and intelligent allegory for life as a celebrity in the 21st century! Plus: Dead-Girl is spotlighted; and the debut of the team’s newest member, the Latino heartthrob El Guapo! Ay papi!

Di Another Day

Premier épisode de ce recueil, une histoire courte centrée sur El Guapo, dernier arrivé de cette bande de fêlés qu'est l'équipe d'X-Statix. Un épisode qui nous en apprend un peu plus sur ce personnage bizarrement très attaché à son skate... Comme d'habitude, un récit plein d'humour et de bizarre.

Le deuxième épisode est centré, cette fois-ci, sur Dead Girl, avec en parallèle une histoire sur les troubles de l'adolescence, où un père thanatopracteur aime beaucoup sa fille lorsque celle-ci se maquille en gothique. Un papa qui aime beaucoup les morts, en somme. Et, donc, un épisode aussi sur la mort, sur les rapports de Dead Girl avec les morts, et un peu de tout ça en même temps. Encore une fois, rien à redire.

L'arc qui conclut ce recueil est le fameux Back from the Dead, en 6 épisodes, qui aura beaucoup fait parler de lui. Pour la petite histoire, Peter Milligan voulait au départ l'intituler Di Another Day (qui provient de Die Another Day de James Bond, vous l'aurez compris), et voulait ressusciter Lady Di pour l'intégrer dans l'équipe. Ayant eu vent de cela, la famille royale anglaise fit subir ses foudres sur la Marvel qui demanda à Milligan de changer tout cela. La princesse est alors devenue finalement pop-star et brune dans le récit, de plus elle ressemble très étrangement à Lady Diana mais s'appelle Henrietta Hunter. La morale est sauve. Chanteuse iconique ressuscitée, elle a le pouvoir mutant de plaire à tout le monde et va donc se voir intégrée dans l'équipe.
Un arc moins profond que les précédents mais où tout s'enchaîne sans répit, entre des morts en continu, un remake du fameux film japonais Ring, un lobbying anti-mondialisation dont le patron de cette quasi-secte est un serial killer ou encore une équipe de héros mutants uniquement constitués de stéréotypes nationaux (dont le fameux Surrender Monkey, un mutant français qui a le pouvoir de se rendre juste au bon moment). Milligan nous emmène très loin dans ce gros délire intelligent qu'est X-Statix.

Et avec des dessins toujours faussement nostalgiques de Michael Allred, très maîtrisés et surtout uniques à l'oeil, le récit prend là le statut d'incontournable. Un réel incontournable, à ne louper sous aucun pretexte.

Derniers commentaires

You are here: Marvel X-Force/X-Statix X-Statix t.3 - Back from the Dead
icone_rss