Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

X-Statix t.2

Auteur
  Peter Milligan (scénario), Mike Allred, Darwyn Cooke, Philip Bond, Nick Derington (dessin) 
Date de parution
  Octobre 2003
Prix
  13.99 $
Nombre de pages
  176
Episodes VO
  X-Statix #6-10, Wolverine/Doop #1-2, X-Men Unlimited #41
Correspondance VF
  X-Treme X-Men t.19 à 25 et 35 (Ed. Panini)

 


Peter Milligan and Mike Allred present a bizarre new vision of the ever-popular X-Men. The Mutants in X-Statix have seen "Survivor," and they know that fame is the ultimate currency... and they're cashing in on their special ability. Now the squad is torn apart by interior squabbles. When push comes to shove, will their careers end at their own hands?

A la Poursuite du Vison Rose

Milligan commence cet album avec une saga en trois épisodes, une enquête sur un mystérieux meurtrier, prétexte à revenir sur le passé tumultueux de Lacuna et sur sa relation avec L'Orphelin, leader de l'équipe. Pas le meilleur récit qu'ait produit Milligan, qui reste certes agréable à lire, mais qui est bien loin du niveau des autres épisodes. Peut-être que deux épisodes auraient suffit. Restent les magnifiques dessins d'Allred, qui, là aussi, manquent de peps. Bon je chipote quand même, ça reste à des lieues au-dessus d'un comics Marvel de base, mais je réagis par rapport à ce qu'on avait été habitué à lire jusqu'à présent avec ce tandem.

L'épisode suivant est un épisode destiné à remettre un peu toute l'équipe d'aplomb, à pouvoir faire interagir tous les personnages entre eux afin de se poser le temps d'un court moment. Bien écrit, bien ficelé, avec une idée encore très sympathique (un film sur les X-Statix !) et l'introduction d'un nouveau personnage : El Guapo. Rien à redire, parfait.

L'épisode qui suit est lui entièrement consacré à la regrettée U-Go Girl ou Edie Sawyer, épisode assez nostalgique qui revient sur sa vie et ce qui l'a amenée à devenir une X-Forcer. La pétillante U-Go Girl, insouciante, tête brûlée, est vraiment un personnage féminin charismatique comme on en fait peu. Un épisode vraiment très plaisant et touchant. Et c'est le très bon Philip Bon (Vimanarama) qui se charge des dessins, et arrive à cerner la personnalité d'Edie rien qu'en dessinant les traits de son visage. Du grand art.

Bon, après on a droit à une mini-série de deux épisodes tout simplement hors du commun : le crossover Wolverine/Doop, rendez-vous compte ! La crotte de nez géante et le petit nabot griffu réunis pour une enquête policière digne des films policiers de la belle époque, enquête sublimée par le graphisme glamour de Darwyn Cooke. Un scénario et un graphisme en parfaite symbiose ici, nous berçant dans une enquête teintée d'onirisme et de mysticisme, le tout teinté d'une étrange fumée rose...Géniallissime. 

L'album est complété par une featurette provenant d'un X-Men Unlimited, signé Nick Derrington et Mike Allred pour le scénario et Nick Derrington seulement aux dessins. C'est très anecdotique, on dirait presque juste une pub qu'on a placé dans un X-Men Unlimited pour rameuter un peu de gens vers X-Statix. A laisser de côté.

En bref, mis à part le premier récit, on touche au sublime encore une fois...Rien à redire, Milligan gère comme c'est pas permis et les dessinateurs arrivent à suivre le mouvement et à capter son scénario de géant.

 

Derniers commentaires

You are here: Marvel X-Force/X-Statix X-Statix t.2 - Good Guys & Bad Guys
icone_rss