Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

The Twelve t.1

Auteur
 John Michael Straczynski (scénario), Chris Weston (dessin)
Editeur (Collection)
 Panini Comics (Collection 100% Marvel)
Date de parution
 Février 2009
Prix
 12.00 €
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 The Twelve #1-6

 

Douze super-héros des années 40 se réveillent à notre époque, dans un monde cruel, bien différent de celui qu'ils ont connu, où ils incarnaient les premiers justiciers en costume. Ce monde moderne a pourtant besoin d'eux aujourd'hui plus que jamais. Le destin des douze est en marche ...
Découvrez la première moitié de The Twelve, le nouveau récit imaginé par J. Michael Straczynski (Babylon 5, Amazing Spiderman) et Chris Weston (The Invisibles), soit les épisodes 1 à 6 accompagnés des couvertures originales.

Il n'y a pas que le 13 qui porte malheur

The Twelve, c'est l'histoire de 12 héros qui ont marché sur Berlin, à la fin de la 2ème Guerre Mondiale, en compagnie des Envahisseurs (Captain America, Bucky, Namor, Human Torch, etc ...), de la Légion de la Liberté (Whizzer, Miss America, Patriot, etc ...), mais qui ont été victime d'un piège des nazis qui les a placés en hibernation, jusqu'à etre retrouvés de nos jours, dans l'univers Marvel post-Civil War. De là, ils vont devoir réapprendre à vivre dans un monde qu'ils ne connaissent pas, et où toutes les personnes qu'ils ont connues, ou presque, sont décédées.

Au scenario, J M Straczynski (je suis toujours obligé de vérifier l'orthographe à chaque fois que j'écris son nom ...) qui, décidément, essaie toujours de nous pondre "son" Watchmen (après les tentatives Rising Stars et Supreme Power), et nous sort une énième histoire de "génération spontanée" de héros. Certes, ici, ce sont d'anciens héros, mais tout de même, les voila rassemblés dans un même endroit, avec un point commun plutôt pénalisant. Il nous décrit donc le retour à la vie de personnages ayant 60 ans de retard, qui ont quitté un monde, pour se réveiller dans un autre.

Intéressant, me direz vous ? Vous aurez raison. Passionnant ?  Je n'irai pas jusque là. D'abord, le récit se concentre sur certains personnages pour en délaisser d'autres (pour l'instant, en tous cas). Il nous montre la réaction, bonne de certains, mauvaise pour d'autres, face à la violence, la pollution, tous les travers que notre époque a "gagnés" par rapport à celui dont ils viennent. Mais, encore une fois, c'est survolé, effleuré. Certes, JMS ne juge pas, nous incite à créer notre propre réflexion, en nous montrant nos travers, auxquels nous nous sommes habitués, par le regard de gens qui les découvrent. De plus, pour emphaser les sentiments de ses héros, il nous montre certaines avancées, sociales notamment, qui semblent rebuter ses persos, nous montrant, par là-même, que, finalement, nous avons aussi évolué de façon intéressante par bien des points. Espérons, tout de même, que cette étude de notre époque ira au bout de sa réflexion, si fin il y a à cette mini-série. Car, encore une fois, une mini de JMS prend du retard et nous fait craindre qu'elle n'ira pas au bout, même si, semble-t-il, la faute ne lui incombe pas forcément. Avouez quand même que la foudre a tendance a souvent tomber au même endroit ...

Les dessins de Chris Weston sont très détaillés, sans etre fouillis, il n'a pas son pareil pour nous montrer des personnages "rétros", on sent qu'il a fait baucup de recherche graphique, mais il est, quand même, moins à l'aise avec des personnages en costumes et avec des pouvoirs, qu'avec des personnages "normaux". On est donc un cran en dessous de Ministère de l'Espace, par exemple.

La première moitié d'une mini, plutôt sympa, mais dont on ne sait pas encore si on lira la suite un jour. A prendre en occase, si on tombe dessus.

Derniers commentaires

You are here: Marvel The Twelve t.1 - The Twelve
icone_rss