Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Spider-Man : Quality of Life

Auteur
   Greg Rucka (scénario), Scott Christian Sava ("dessin") 
Editeur (Collection)
   Panini Comics (Spider-Man Hors Série t.12)
Date de parution
   Juin 2003
Prix
   5.20€
Nombre de pages
   96
Episodes VO
   Spider-Man : Quality of Life #1-4

 


Sava signent une mini-série complète en quatre parties entièrement réalisée sur ordinateur. Une expérience inédite et audacieuse pour les artistes comme pour Spider-Man. Le Tisseur et le Lézard comme vous ne les avez jamais vus ! Plus la première apparition de Yith !

Spider-Man 3D

Spider-Man : Quality of Life est une tentative intéressante de faire un comics en 3D...Pas le truc avec les lunettes en plastique rouge et bleue, non, un comics dont les cases auront été faites sur ordinateur à base d'éléments en 3D...Mais on y reviendra.

Au scénario, Greg Rucka nous pond un récit très sympa et léger avec un pitch qui nous ramène au Spider-Man d'il y a plusieurs années : Ici, Parker est un jeune ado qui bosse au Daily Bugle, et sera surtout le témoin de cette histoire. L'histoire, c'est celle de Curt Connors alias Le Lézard (super-vilain bien connu de tous les fans de Spider-Man), qui va devoir faire face au cancer de sa femme, maladie aggravée par des pesticides d'une multinationale tout plein d'OGMs, Monnano (vous apprécierez la ressemblance avec une multinationale existante). Il va donc devoir se battre d'un côté pour la vie de sa femme, de l'autre contre ceux qui l'ont contaminée, sous l'apparence du Lézard. Certes, le message écolo n'est peut-être pas très subtil mais il a le mérite d'exister. Et Rucka nous livre une histoire assez touchante concernant Curt Connors et la maladie de sa femme, tout en pudeur même si assez simple. Et le récit aura au moins le mérite d'introduire un personnage très intéressant en la personne de Lady Yith, personnage inutilisé depuis, qu'on aurait souhaité revoir par la suite...

Vient le tour des "dessins" : Scott Christian Sava, à l'aide bien sûr d'une équipe d'infographistes, a conçu des décors en 3D dans lesquels il va placer à sa guise les personnages (modélisés en 3D encore) du récit. Il n'aura ensuite plus qu'à placer son "appareil photo" comme il le désire pour créer des cases à sa guise. Plus facile à dire qu'à faire bien sûr, tant la modélisation de ces personnages à dû prendre un temps fou. Bon, bien sûr, le support 3D pour la bande dessinée n'est qu'un essai, les visages sont assez figés, c'est assez particulier à regarder, mais on peut au moins féliciter Sava qui, avec toutes les possibilités qui lui étaient offertes, n'a quand même pas parsemé le récit de prises de vues loufoques et a, au contraire, privilégié une narration très efficace.

En bref, un récit très sympathique qui fait la part belle au Lézard, servi par des illustrations en 3D : les puristes crieront au scandale, mais au moins l'album à le mérite d'exister. Cela dit, rien ne vaut une feuille et un crayon.

Derniers commentaires

You are here: Marvel Spider-Man mini-séries Spider-Man : Quality of Life
icone_rss