Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Punisher vol.7 t.9 - La Longue Nuit Froide

Auteur
   Garth Ennis (scénario), Howard Chaikin et Goran Parlov (dessin) 
Editeur (Collection)
   Panini Comics (MAX)
Date de parution
   Janvier 2009
Prix
   12€
Nombre de pages
   144
Episodes VO
   Punisher vol.7 #50-54

 


Barracuda est de retour. Le pire criminel que le Punisher ait jamais affronté a trouvé une faille chez Frank Castle, que même le justicier ignore. Ivre de haine, Barracuda est bien décidé à liquider son ennemi. Mais le Punisher a de la bouteille, et l’issue de cette terrible confrontation reste très incertaine.


Franky a plus d'appétit qu'un barracuda

Après s'être fait littéralement démonter par le Punisher, Barracuda s'en était néanmoins sorti, et Ennis nous avait gratifié de la très bonne mini-série Punisher presents : Barracuda, série qui faisait la part belle à ce personnage d'une carrure impressionnante, fort comme un boeuf et surtout complètement barré et sans pitié. Mais voila, Barracuda ne s'est toujours pas remis de sa défaite avec le Punisher, et compte s'attaquer à ce que Frank Castle a de plus précieux...

Encore une fois, Garth Ennis sait nous surprendre avec son personnage fétiche, dans un récit certes très simple mais d'une redoutable efficacité, nous narrant une rencontre sans concession entre nos deux adversaires. C'est violent, brutal, gore, froid, la série mérite vraiment son passage dans la gamme MAX de Marvel, tant l'album regorge de cruauté et de sang. Mais l'album est aussi l'occasion pour Ennis d'analyser une autre facette du personnage, sa relation avec les enfants, et plus particulièrement ses enfants, ce qui permet de découvrir encore des choses sur ce personnage dont on pensait pourtant tout savoir. Le tout est également lié à la continuité de ce volume 7 du Punisher, en intégrant très intelligemment les éléments des précédentes aventures du Punisher. C'est vraiment un très bon récit que nous offre là Garth Ennis.

Howard Chaykin quant à lui se charge des illustrations du premier épisode, d'un trait sec, nerveux et un peu brouillon, bien que paradoxalement très précis. Ça reste assez bon, même si on est ravi de voir Goran Parlov prendre la suite, lui qui sait si bien dessiner Barracuda. D'un trait léger et très puissant, il retranscrit avec brio le scénario froid et fou de Garth Ennis.

Garth Ennis nous prouve encore une fois, pour notre plus grand bonheur, qu'il n'est pas prĂŞt d'en finir avec Frank Castle. Vivement la suite.

Sévèrement burné !

12ème volume des aventures du Punisher dans la collection Max de Marvel. Et, encore une fois, cette histoire mérite de se retrouver dans ce label "pour lecteurs avertis", et, encore une fois, Garth Ennis s'en donne à coeur joie avec Frank Castle, et sa nouvelle nemesis, Barracuda.

Car oui, Barracuda est vivant ! Et il n'est pas content ! Et il veut se venger du Punisher ! Et, pour cela, il parcourt le monde pour retrouver ses anciens partenaires et découvrir un point faible. Et il y arrive. Et il le met sous le nez de Frank. Et Frank, ben, lui non plus, il n'est pas content ...

Sous l'aspect d'un scenario tenant sur une feuille de papier à cigarette, et en remplissant son récit ras la gueule d'action, de fights et de fusillades, Ennis creuse encore un peu plus loin sous la carapace du Punisher, en remontant à la surface son instinct et ses qualités paternels.

Aux dessins, Howard Chaykin signe le premier épisode, Goran Parlov les suivants. Chaykin, c'est les petits oignons, les visages hyper expressifs, l'action qui tâche, les corps qui explosent, etc ... On est dans la droite ligne de ses Wolverine. Un copier-coller. Parlov, lui, dessine des personnages plus massifs, limite inhumains. Ce n'est plus le Punisher qu'on voit, c'est le Caïd ! Neammoins, il excelle dans l'action, dans le mouvement des acteurs, des projectiles, c'est Rambo jumelé à Commando. De la bonne baston, bien jouissive !

Amateurs du Punisher, de récits d'action, cet ouvrage est fait pour vous !! Pas indispensable à la mythologie du Punisher, malgré le traitement d'Ennis, mais extrêmement distrayant.

Derniers commentaires

You are here: Marvel Punisher Punisher vol.7 t.9 - La Longue Nuit Froide
icone_rss