Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Punisher vol.7 t.1 - Au commencement...

Auteur
  Garth Ennis (scénario), Lewis Larosa (dessin)
Editeur (Collection)
  Panini Comics (MAX)
Date de parution
  Juin 2005
Prix
  12 €
Nombre de pages
  144
Episodes VO
  Punisher (vol.7) #1-6

 

 

La croisade du Punisher se poursuit sans répit. Les criminels tombent comme des mouches sous les balles du justicier. Maintenant seul, Castle a longtemps mené cette guerre sanglante avec l'aide de Micro, son informateur et fournisseur d'armes. Les deux hommes se retrouvent aujourd'hui dans des circonstances bien différentes. Micro veut remettre son ami dans le droit chemin...de gré ou de force.

Passage en MAX amplement justifié

Ca y est, après deux volumes (5 et 6) sous le label Marvel Knights, Ennis entame le septième volume du Punisher sous le label MAX, le label pour adultes de Marvel, et change complètement la donne par la même occasion: d'une part, au niveau des histoires, la série ne sera constituée que par des sagas indépendantes de 6 épisodes. Ca, c'est sur la forme, mais d'autre part, justifiant ainsi aisément le passage en MAX, les histoires sont beaucoup plus sombres, beaucoup plus violentes...A ne pas mettre entre toutes les mains donc. Âmes sensibles, passez votre chemin.

Chose intéressante, ici Ennis va faire comme, par exemple, Bendis sur Daredevil ou Brubaker sur Captain America: Il va réutiliser un vieux personnage des anciennes séries Punisher pour le remettre au goût du jour. Le panel étant assez pauvre au niveau du Punisher, solitaire comme il est, le choix fut évident pour Ennis: c'est son fidèle allié de l'époque Punisher War Journal, c'est-à-dire Micro, son ancien informateur et fournisseur d'armes, qui va faire les frais d'une remise à jour. Il aidera une équipe officieuse de la NSA à capturer le Punisher, tandis que des mafiosi, suite aux massacres récents du Punisher, le recherchent également. Au milieu, donc, Frank Castle. Les trois groupes vont faire des étincelles dans le récit: plus on avance, plus on assiste à des fusillades, des bastons, le tout allant crescendo.

Ennis nous offre ici un polar très, très violent, très sombre (le choix de Lewis Larosa est parfait ici, et pour les scènes d'actions et pour dessiner un Punisher au visage ravagé) et très réaliste. Pas de place à l'humour ici, Ennis a fait le choix de se détacher complètement des deux volumes précédents du Punisher. La colorisation, beaucoup plus sombre qu'à l'accoutumée, reflète à elle seule cette différence.

On apprend également dans ce volume que, comme le laissait supposer la mini-série Born, le massacre de la famille du Punisher n'a probablement été qu'une excuse pour Castle pour massacrer à tout-va, puisque, comme il est confirmé dans la mini-série et reconfirmé ici, il a le virus dans le sang depuis son séjour au Viet-Nam. Ennis prend donc les devants en modifiant totalement les origines du personnage, sans pourtant aller à l'encontre de ce qui s'est fait avant.

En bref, un excellent polar très noir et surtout très violent.

Dieu créé, Frank punit !

L'ancien associé de Frank Castle, Micro, est de retour. Avec l'aide d'agents gouvernementaux, il arrive à capturer l'homme qui se fait appeler le Punisher pour lui faire une proposition que celui-ci ferait mieux de ne pas refuser…

Troisième relaunch consécutif du Punisher avec Garth Ennis aux commandes, et cette fois on passe sous le label MAX, la branche ''adulte'' de Marvel (ouais… en fait là où on peut dire ''fuck'', montrer de la fesse, et raconter des récits violents… après je ne sais pas si ça signifie que c'est adulte, m'enfin…). Le lecteur peut donc dire au revoir à l'humour piquant des deux volumes précédents (snif !), au revoir à Steve Dillon (re-snif), et bonjour à cette nouvelle série constituée d'arcs indépendants de 6 épisodes avec des dessinateurs interchangeables.

Ce que le titre perd en deuxième degré corrosif (souvenez-vous de ce mythique volume 5 avec Ma Gnucci !) est largement compensé par une ambiance sombre et délétère. L'auteur irlandais nous propose un Punisher évidemment plus violent, mais d'une certaine manière aussi plus réaliste. Là où les délires gores étaient propices à de la bonne grosse pantalonnade, ils sont ici utilisés pour appuyer l'âpreté et la rudesse d'un scénario hardcore et sans concession. Le traitement de Frank Castle est également quelque peu modifié. Pour faire suite à ce qu'il suggérait déjà dans la minisérie Born (avec Darick Robertson aux crayons), Garth Ennis fait de son antihéros un homme qui utilise le massacre de sa famille comme prétexte pour exterminer les criminels de tous bords… Une nouvelle direction pour le traitement d'un personnage qui devient dès lors bien plus intéressant !

Aux dessins, et pour appuyer cette nouvelle tournure que prend la série, Lewis Larosa représente le Punisher de manière plus réaliste et avec une multitude de traits. Frank Castle a le visage dévasté par les cicatrices et par le temps qui passe, tandis que les autres protagonistes ont tous des gueules qui marquent et qui resteront en mémoire. Pour les compositions de pages, et si on fait abstraction du fait que l'artiste abuse un peu trop des cases au format cinémascope, Larosa s'en sort plutôt bien avec des scènes de fusillades dantesques et qui tiennent toutes leurs promesses. Ce n'est clairement pas Steve Dillon au niveau du storytelling, mais c'est quand même très loin d'être mauvais.

En conclusion, le Punisher prend un nouveau départ plus noir et plus violent qui devrait ravir les fans du genre. A réserver à un public averti.

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Marvel Punisher Punisher vol.7 t.1 - Au Commencement...
icone_rss