Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Punisher vol.7 t.10 - Valley Forge, Valley Forge

Auteur
   Garth Ennis (scénario), Goran Parlov (dessin) 
Editeur (Collection)
   Panini Comics (100% MAX)
Date de parution
   Mai 2009
Prix
   12.00 €
Nombre de pages
   148
Episodes VO
   Punisher vol.7 #55-60

 


En 1971, la base militaire américaine Valley Forge au Vietnam est le théâtre du massacre de 700 hommes. Le Punisher naît des cendres du capitaine Frank Castle, l’unique survivant. Aujourd’hui, le passé ressurgit et avec lui un groupe de personnes chargées d’arrêter le Punisher. Et cette fois, il se pourrait bien que le héros perde la bataille...


Franky s'en va t-en guerre

Dernier tome du Punisher vol.7, et même dernier tome du Punisher par Garth Ennis. Bon, il a quand même remis le couvert après, mais c'était censé être le dernier. Et toute cette belle aventure sera passée très, très vite. C'est souvent comme ça quand c'est très bon. Et, pour le dernier album, pas de combat d'une intensité extrême avec un ennemi puissant comme la dernière fois (en même temps, comment faire plus violent que ça ?) mais un récit beaucoup plus posé, calme.

Le cartel de militaires corrompus que nous suivons depuis les premiers tomes va encore une fois essayer d'éliminer Castle, qui possède des documents compromettants, et va cette fois-ci le faire par le biais de militaires, et plus précisément des forces spéciales. En effet, Castle n'oserait jamais tuer un servant de l'ordre, et encore moins un militaire. Pendant ce temps-là, sort en librairie un ouvrage sur la tragédie de Valley Forge, combat sanglant qui s'est déroulé au Vietnam et qui a fait du Punisher l'homme qu'il est aujourd'hui.

Ennis va donc entrecouper son intrigue principale d'extraits de cet ouvrage fictif. Le récit principal est dans le style policier classique, ça reste très sympathique même si on aurait pu espérer mieux de la part d'Ennis. Mais de l'autre côté tout le pan sur la guerre du Vietnam, véritable pamphlet anti guerre et anti interventionnisme américain qui va jusqu'à comparer le Vietnam d'alors à l'Afghanistan et l'Iraq d'aujourd'hui, est merveilleusement bien écrit, et poignant comme il se doit sans être larmoyant. Un scénario donc mitigé, entre une trame principale assez roublarde et un brûlot pacifiste secondaire aussi réaliste que maîtrisé.

Sur les dessins, Goran Parlov délaisse légèrement son style cartoony frais et fluide pour un trait un peu plus sec, rapprochant son dessin, par exemple pour les visages, du style d'un Lewis Larosa ayant également officié sur la série. Peut-être pour une volonté de cohérence graphique, ou alors parce que le ton de l'album est beaucoup plus sérieux que les autres récits du Punisher qu'il avait déjà illustré, comme l'excellent et complètement barré Punisher Presents : Barracuda. Son trait est donc malheureusement un peu moins personnel, et le dessinateur se laisse même aller à un storytelling assez peu inventif et opportuniste. Ça reste tout de même très correct, mais on a été habitué a beaucoup mieux.

En bref, un dernier album assez inégal de la part de Garth Ennis, à moitié réussi mais toujours de très bonne qualité. Un final qu'on aurait tout de même espéré de plus haute volée.

Derniers commentaires

You are here: Marvel Punisher Punisher vol.7 t.10 - Valley Forge, Valley Forge
icone_rss