Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Punisher vol.6 t.5 - Les Rues de Laredo

Auteur
  Garth Ennis (scénario), Steve Dillon et Cam Kennedy (dessin)
Editeur (Collection)
  Panini Comics (100% Marvel)
Date de parution
  Mai 2004
Prix
  12 €
Nombre de pages
  144
Episodes VO
  Punisher (vol.6) #19, 23, 28-31

 

 

A découvrir dans ce nouveau volume consacré au Punisher de Garth Ennis, un récit complet en quatre chapitres, Les Rues de Laredo, où Frank Castle affronte de dangereux trafiquants d'armes. Le dessin est signé Cam “2000 A.D.” Kennedy. Au programme également, deux aventures illustrées par Steve Dillon, où l'on retrouve Joan, la voisine de palier amoureuse du héros.

...En passant par le western...

Première histoire courte, un épisode qui s'intéresse au cas de Joan (un des protagonistes du Punisher vol.5), et par son biais on fouille un peu plus loin dans la psyché du personnage du Punisher, le tout très habilement. Episode très intéressant à ce sujet, qui de plus regorge d'humour et de morts, puisqu'une bande de mafieux russes se retrouve au milieu de tout ça. Pour la distribution, c'est toujours Ennis, et encore ce bon vieux Dillon aux dessins. Rien à redire.

S'ensuit une saga de 4 épisodes s'intéressant à un énorme trafic d'armes qui se passe depuis quelques temps dans un petit village du Texas, et forcément le côté western ressort à merveille de cette saga (une de mes préférées de ce 6ème volume du Punisher), avec son lot de gueules cassées, de morceaux de bravoures et de paysages texans. Du très bon western, et là encore, comme pour la saga fantastique du précédent tome, on a choisi un dessinateur qui correspond totalement au style de l'histoire: Cam Kennedy. D'un trait sec, rugueux, il dessine ce western avec une grande classe. Une agréable surprise que ce dessinateur britannique, qu'on ne voit malheureusement que très rarement sur du mainstream (sa bio indique qu'il travaille le plus fréquemment pour le magazine britannique 2000 AD).
Ah, sinon, on apprend enfin que le Punisher a une sexualité! Dénuée de touts sentiments, bien sûr, mais encore un petit truc en plus sur le personnage du Punisher. Bon c'est qu'un détail, hein.
Bref, très bonne aventure du Punisher, façon western.

On termine ce volume avec une histoire d'un épisode très anecdotique, avec des mafiosi et des fusillades (comme d'habitude, quoi), des fantômes et un calamar géant (oui, là ça change). C'est sympathique, ça se lit bien, mais pas de quoi grimper aux rideaux. Ah c'est Dillon qui met en image encore une fois.

Bref, rien à dire de plus, toujours aussi bon. 

Derniers commentaires

You are here: Marvel Punisher Punisher vol.6 t.5 - Les Rues de Laredo
icone_rss