Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Punisher: The End

Auteur
  Garth Ennis (scénario), Richard Corben (dessin), Lee Loughridge (couleurs)
Editeur (Collection)
  Panini Comics (Marvel Graphic Novel)
Date de parution
  Avril 2005
Prix
  10,50 €
Nombre de pages
  48
Episodes VO
  Punisher: The End

 

 

Après avoir vu sa famille massacrée par des truands, Frank Castle décide d'éliminer tous les criminels de ce monde sous le pseudonyme du Punisher... Dans un futur proche, la Terre a été dévastée par une guerre atomique... La dernière traque du Punisher promet d'être apocalyptique

Une fin du monde de toute beauté

Garth Ennis et Richard Corben ont décidés de nous pondre un jolie petit graphic novel de format franco-belge (46 pages) et nous contant la fin du Punisher, personnage dont Ennis s'est beaucoup occupé depuis 2000.

 

Ici, le Punisher est un des derniers rescapés de la troisième guerre mondiale, guerre qui a contaminé notre planète, bourrée à ras la gueule de radiations.
D'emblée, le graphisme unique de Richard Corben et la narration courte mais juste de Garth Ennis nous offrent une fin de monde terriblement tangible, palpable. Et le Punisher poursuit son périple (je n'en dis pas plus) affublé d'un compère dans cette ambiance magnifiquement rendue, ambiance qui plus est très intimiste. Je ne sais pas comment Corben s'est débrouillé, mais on est projeté dans cette réalité apocalyptique au côtés du Punisher et on ne le lâchera qu'à la fin, fin très belle pour un superbe ouvrage.


Mais ne croyez pas pour autant qu'Ennis en a oublié le caractère du personnage, bien sûr que non, Castle est fidèle à lui même et aussi jusqu'au boutiste que possible.

 

En bref, une superbe histoire du Punisher dotée d'une ambiance apocalyptique rarement atteinte, une réussite sur tout les points. A lire absolument pour tout fan du Punisher et encore plus pour les fanas de l'épopée d'Ennis sur le personnage. Dommage que ça se lise si vite.

Il ne peut en rester qu'un

Après l'Apocalypse, quel est le dernier super héros vivant ? Thor, Iron Man, Sentry ? Perdu ! Il s'agit du Punisher.

Enfermé dans un prison, Frank Castle survit à la 3ème Guerre Mondiale qui a décimé l'Humanté. Après un événement pareil, on se dit qu'il en a fini avec sa mission. C'est mal le connaître (et c'est mal connaître Garth Ennis ...) ...

L'auteur nous embarque direct dans son récit en nous décrivant avec brio la Fin du Monde, et en 2 pages, s'il vous plait ... Ensuite, il laisse presque Frank raconter lui-même sa dernière histoire, tant on a l'impresion que le perso est en symbiose avec celui qui l'écrit.

Les dessins de Corben sont moins caricaturaux qu'habituellement, ce qui n'est pas pour me déplaire, tant j'ai du mal, normalement , avec son graphisme Mr Patate ...

Un récit dans la veine des "... La fin" ou autres What if ? qui permettent à une équipe artistique de raconter une histoire sans trop de carcan éditorial. Et là, on peut dire qu'ils ont sorti la quintessence du perso, qui va littéralement au bout du bout de sa mission ...

Et s'il ne restait qu'un homme sur Terre, qui serait il ?

Derniers commentaires

You are here: Marvel Punisher Punisher One-Shots Punisher: The End
icone_rss