Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Le géant vert

Le géant vert revient dans une intégrale consacrée au run de celui qui, dit on, a réussi à exploiter pour la première fois le personnage de Hulk.

Personnellement, je n'ai vraiment découvert Hulk qu'avec le run du brillant Bruce Jones qui avait bien compris l'intérêt de la dualité entre Bruce et son verdâtre alter ego. Et bien Peter David, même s'il ne va pas aussi loin (et encore, peut être que ça sera le cas, attendons la suite de son run), avait déjà compris et exploité ça. Mis à part les 2 épisodes d'introduction, destinés à clore le run de Milgrom, David s'en sort très bien sur les 9 restants. En effet, tout en ménageant la susceptiblité du fanboy qui ne demande qu'à voir des combats de Titans, David réussit à souffler le froid et le chaud en intégrant la notion de culpabilité non seulement dans les moments où c'est Banner qui a pris le dessus mais aussi dans les combats dans lesquels non seulement Hulk apparaît comme beaucoup plus humain mais surtout où il combat des êtres qui au final, font office de miroir car tous devenus "criminels" par rejet de leurs différences. Ajoutons à cela quantité de subplots chers à David et qu'il aura sûrement le temps de développer (on imagine, sur 11 ans !) dont son histoire d'amour compliquée avec Betty Ross et vous obtiendrez une bone entrée en matière dans l'univers de Hulk.

Bon, reste la partie graphique, absolument épouvantable, tant il faut s'habituer (ou pas, d'ailleurs) aux traits d'un Mc Farlane débutant, pas vraiment à l'aise qaund il n'est pas dans son registre "horrifique".

Au final, pour ceux qui voudraient découvrir Hulk après le film de Letterier ou ne pas rester sur la première Intégrale, pas très convaincante

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers commentaires

You are here: Marvel Hulk vol.1 t.1 - L'Intégrale 1987-88 Le géant vert
icone_rss