Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Ghost Rider : Trail of Tears

Auteur
    Garth Ennis (scénario), Clayton Crain (dessin)   
Editeur (Collection)
    Panini Comics (100% Marvel)
Date de parution
    Août 2008
Prix
    12 €
Nombre de pages
    144
Episodes VO
    Ghost Rider : Trail of Tears #1-6

 

 

Le lieutenant Travis Parham pense avoir vécu l'enfer pendant la guerre de Sécession. Deux ans plus tard, il mène une existence paisible,mais son monde bascule brutalement. Des profondeurs des ténèbres jaillit une fureur en flammes qui connaît bien le mal et encore mieux la vengeance...Ghost Rider!

L'esprit de la vengeance

Après une première mini-série consacrée à Ghost Rider que j'avais très moyennement apprécié, surtout pour du Ennis, le duo (Garth Ennis - Clayton Crain) revient pour une autre mini encore consacrée à l'esprit de la vengeance, mais pas le personnage du Ghost Rider qu'on connait. Un autre, qui va sévir pendant la guerre de Sécession. Qui est-il? Le récit ne cultive pas le mystère très longtemps, tant la réponse est évidente. Et cet esprit va, durant le récit, exercer sa vengeance sur des bandits ayant eu le malheur de commettre des exactions pas franchement ragoûtantes. Le tout va s'exercer sous l'oeil attentif d'un ancien soldat sudiste, qui va, en quelque sorte, nous servir de témoin.

Ennis respecte donc, ici, à fond le mythe du Ghost Rider, et le terme d'esprit de la vengeance n'aura jamais été aussi bien utilisé. C'est un récit sombre et fantastique qu'il nous offre là, une histoire de vengeance dont la période à laquelle elle se place donne à Ennis l'occasion de parler un peu de racisme, bon tout cela n'est pas très fin mais ça a au moins le mérite d'avoir été dit. A part ça, les apparitions du cavalier fantôme sont très bien rendues et le récit est très violent, dur même par moment. A ne pas mettre entre toutes les mains.
Bon, pour du Ennis, on aurait peut-être été en droit d'attendre à un peu mieux, surtout si on est habitué à son fidèle cynisme totalement absent du récit, mais ici il n'en était pas question du tout, alors certes l'histoire n'est pas très dense ni originale, mais le côté fantastique et l'esprit du Ghost Rider sont vraiment très bien rendus et font le principal atout du récit.

Au niveau du dessin, Clayton Crain, mis à part les quelques premières pages de guerre totalement incompréhensibles s'en sort plutôt très convenablement, et pour ma part, il s'agit d'un artiste que j'ai envie d'apprécier, puisqu'il s'améliore de récits en récits en perdant en détails inutiles et en sophistication et en gagnant en clarté. Certes, Crain n'est pas un modèle de maîtrise des techniques de la narration, il a encore beaucoup à apprendre, mais va en s'améliorant et son style si particulier est souvent un plaisir pour les yeux et, de plus, convient parfaitement au récit.

En bref,  un récit sombre et fantastique totalement adapté à l'esprit du Ghost Rider, où scénario et dessins sont réellement en symbiose. Ca reste assez simple, ce n'est pas exempt de défauts mais ça reste très sympa.

Derniers commentaires

You are here: Marvel Ghost Rider : Trail of Tears
icone_rss