Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Fantastic Four, t.1 - John Byrne Visionaries

Auteur
 John Byrne (scénario & dessin)
Editeur (Collection)
 Marvel Comics
Date de parution
 Novembre 2001
Prix
 19.95 $
Nombre de pages
 224
Episodes VO
 Fantastic Four #232-240
Correspondance VF
 Nova #101-106 (Éditions Lug); Fantastic Four t.1 (Best Of Marvel / Éditions Panini)

 

Few have made an impression on the comic book industry quite like John Byrne, from his legendary run on the X-Men to his ground-breaking Superman: The Man of Steel. When he took over Fantastic Four in 1981, the First Family was never the same. With riveting stories and cinematic storytelling, Byrne's run on the Fantastic Four redefined the characters themselves.

Back To The Basics !

Tandis que les Fantastic Four sont aux prises avec le Dr. Doom, Diablo ou encore Hammerhead, un grand sentiment de culpabilité chez Reed Richards l'amène accidentellement à faire muter son ami Ben, The Thing, sous une forme encore plus grotesque…

Juillet 1981, après un tour de chauffe de quelques épisodes avec notamment Joe Sinnott, John Byrne prend les rênes du plus grand comic-book du monde (dixit Stan Lee) : Fantastic Four. Dès l'épisode #232, le canadien d'origine britannique se charge des scénarios, du dessin et de l'encrage pour un run de 6 ans qui restera dans les annales !

Comme l'indique l'intitulé du premier épisode 100% Byrne (#232, Back To The Basics !), l'artiste compte bien retrouver la magie qu'était celle de la série pendant l'ère Lee/Kirby. Pour ce faire, il va travailler sur les deux grands axes inhérents au titre. Premièrement, il va confronter ses héros à des menaces de taille qui sont ''classiques'' pour les FF (le Dr. Doom, Diablo, etc...), mais aussi à des dangers plus excentriques (Ego The Living Planet dans les superbes épisodes #234-235, ou encore les ''créatures'' dans Wendy's Friends, #239). Et deuxièmement, il va beaucoup approfondir le côté soap de Fantastic Four, et donc les rapports entre les différents protagonistes. Il en résulte des scénarios très verbeux où il n'est pas rare de voir les phylactères remplir une bonne partie des cases. Cependant, cette manière de faire de Byrne est en quelque sorte un mal nécessaire qui va dans l'intérêt du développement des personnages. De plus, l'alternance entre scènes d'action et celles plus introspectives est très bien gérée par l'auteur, ce qui fait qu'on est rarement gêné par cette abondance de texte. Un début de run des plus prometteurs !

Sans doute inspiré par le style naturaliste de (entre autres) Neal Adams, John Byrne produit des planches de toute beauté. Dans la même lignée que ceux de son passage sur Uncanny X-Men avec Chris Claremont, les dessins de l'artiste sont fins, classieux tout en transpirant force et énergie. Grâce à un storytelling standard mais très bien rythmé (les cases s'enchaînent avec une grande fluidité), et par son trait précis et assuré, Byrne ne déçoit pas. Un travail de qualité qui perdure à travers les années.

Si vous aviez suivi ces aventures étant enfant dans Nova, vous ne pourrez qu'être à nouveau conquis par l'imaginaire sans borne de John Byrne ! Et pour les autres… Il n'est jamais trop tard !

Welcome to the twilight zone

J'ai généralement la dent assez dure contre les Quatre Fantastiques. En effet, pas très sensible au pitch de départ (la famille de super-héros) de cette série qui a marqué l'avènement de l'univers Marvel tel que nous le connaissons, les contraintes qui lui sont associées font que la plupart des auteurs n'arrivent pas à s'exprimer pleinement sur cette série. On en a un exemple récent avec le run de Mark Millar qui est très loin des sommets qu'il a pu atteindre sur The Authority ou encore Ultimates. Idem pour les auteurs qui viennent de le précéder. A mon sens, seul Waid avait réussi à faire quelque chose de vraiment bien.

C'est donc un peu à reculons que j'ai commencé le run de Byrne, surtout pour Byrne et parce que j'en avais lu le plus grand bien de son long passage sur cette série.

Je dois dire que je n'ai pas été déçu. Mieux c'est allez très au-delà de mes espérances et je dois avouer que c'est certainement un des meilleurs comics qu'il m'ait été donné de lire. Pourquoi ?

En premier lieu grâce au talent de scénariste de Byrne qui nous pond des histoires formidables avec une densité (chacune tient à peu près dans un épisode) perdue depuis longtemps. Des situations toutes aussi extraordinaires que les autres nous font quitter New-York, voyager dans l'espace, dans l'esprit, sur une planète vivante pour nous permettre de rencontrer les "menaces" les plus originales. Byrne va même chercher dans ce qui se fait de mieux en matière de situations singulières, l'épisode 236 (Terror in a tiny town) étant explicitement inspiré d'un épisode de The Twilight Zone (La quatrième dimension en français).

En deuxième lieu grâce au talent de l'artiste qui a le souci du détail et découpe ses planches, certes de manière classique mais ô combien efficace, pour plonger le lecteur dans cet univers.

En bref, voilà d'excellents récits des FF que je vais poursuivre avec intérêt !

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Marvel Fantastic Four t.1 - John Byrne Visionaries
icone_rss