Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Devil Dinosaur - Omnibus

 Auteurs

 Jack Kirby (scénario & dessin)
Editeur (Collection)
 Marvel Comics
Date de parution
 Août 2007
Prix
 29.99$
Nombre de pages
 184
Episodes VO
 Devil Dinosaur. #1-9
 Correspondance VF
 Étranges Aventures #65-69 (Éditions Arédit/Artima)

 


No gods from outer space could beat this Devil! Jack Kirby crossed into a new cosmos with this crimson carnivore and his faithful sidekick Moonboy! Now, for the first time, Marvel collects the King's saga of Devil Dinosaur in his prehistoric prime! Collects Devil Dinosaur #1-9.

Denver... Le dernier dinosaure...

Brûlé à mort par la tribu des Killer-Folks, Devil (un Tyrannosaure Rex) est sauvé par le jeune Moon-Boy, membre d'un clan rival. Suite à l'exposition au feu, Devil subit une mutation. Tandis que sa peau vire du vert au rouge, il devient le plus puissant et le plus intelligent des dinosaures. Resté loyal à son sauveur, Devil va désormais suivre Moon-Boy dans des aventures qui défient l'entendement…

Ce Devil Dinosaur est, avec Machine Man, l'une des dernières créations de Jack Kirby pour Marvel. Voulant surfer sur la vague du succès de Kamandi (par le même Kirby, chez la Distinguée Concurrence), l'éditeur demande à l'artiste de créer une nouvelle série s'en rapprochant… Mais au lieu de placer son histoire dans un futur apocalyptique (cf. Kamandi), l'auteur propose l'inverse en imaginant un lointain passé dans lequel les ancêtres des humains auraient foulé la terre en même temps que les dinosaures ! Ne trouvant pas son public, la série s'arrêtera après seulement 9 épisodes.

Soyons honnêtes, ce Devil Dinosaur n'est franchement pas la meilleure série du King. Bien plus léger que ne peuvent l'être The Eternals ou The New Gods, le titre propose une sorte de ''comics d'exploitation'' assumé (on se croirait d'ailleurs en plein One Million Years B.C. des studios de cinéma Hammer). Malgré cet état de fait, et pour autant que l'on n'ait pas perdu son âme d'enfant, l'œuvre n'est de loin pas dénuée de charme! Il est même aisé de se laisser prendre au jeu et de suivre les péripéties délirantes de Moon-Boy et de son dinosaure apprivoisé… Certains scénarii sont plutôt bien ficelés, agréables à suivre et très amusants (la relecture du Jardin d'Eden en tête, ou encore le dernier épisode qui rend hommage à Godzilla). Et bien que les histoires ne soient en rien révolutionnaires, elles permettent de passer un excellent moment de pure détente et ce, que l'on soit petit ou grand.

Niveau graphique on est en terre connue. Jack Kirby, égal à lui-même, s'éclate en dessinant toute une panoplie de dinosaures monstrueux vivant dans des paysages de jungle hostile. Le dessinateur prend son pied à mettre en scène ces bêtes gigantesques dans des combats titanesques, et le lecteur en redemande. Reconnaissable entre tous, le style unique de l'artiste finit de donner du cachet à une œuvre certes pas indispensable, mais foutrement bandulatoire ! Un gros dinosaure rouge qui casse tout, un de nos ancêtres tout poilu devenu son pote, un monde sauvage et inhospitalier, le tout servi par le King of Comics himself… Mais qu'est-ce que vous voulez de plus ?!?!

Plus sérieusement, cet Omnibus est à conseiller plutôt aux fans du King qu'aux néophytes…

Derniers commentaires

You are here: Marvel Devil Dinosaur
icone_rss