Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Daredevil vol.2, t.18 - Cruel Et Inhabituel

Auteur
Ed Brubaker, Greg Rucka (scénario), Michael Lark, Paul Azaceta (dessin)
Editeur (Collection)
Panini Comics (100% Marvel)
Date de parution
Novembre 2009
Prix
14.00 €
Nombre de pages
150
Episodes VO
Daredevil, vol.2 #106-110

 

A peine remis de sa rencontre mouvementée avec Mister Fear, Matt Murdock et sollicité par un vrai ami qui lui demande de sauver un criminel condamné à tort à la chaise électrique. Le héros acceptera-t-il de défendre un sombre individu néanmoins innocent du crime dont on l'accuse ?. Ce 100 % Marvel : Daredevil présente le récit complet Cruel et inhabituel ainsi que le numéro spécial Le Sang de la Tarentule. Le tout est réalisé par une équipe artistique saluée par la critique et lauréate de prix prestigieux, réunissant Ed Brubaker, Greg Rucka, Michael Lark et Paul Azaceta.

Un Perry Mason en cases!

Toujours sous le choc de sa confrontation avec Mr. Fear, Matt Murdock est au plus bas. Sa femme, Milla, est internée dans un hôpital psychiatrique et il ne peut rien faire pour lui venir en aide. Son vieil ami Luke Cage essaye alors de tirer l'avocat de sa torpeur en lui proposant de défendre un meurtrier condamné à mort qu'il croit innocent…

Ce recueil nous permet de retrouver le génialissime duo de scénaristes Brubaker et Rucka à nouveau réuni. Le talent des deux compères n'est plus à prouver (cf. Gotham Central), et le lecteur est donc en droit d'attendre beaucoup de cet arc… Alors ? Qu'en est-il ?

Le récit commence avec un épisode de transition dont Ben Urich est le narrateur. Bien écrit, il permet au lecteur de se remettre en tête les événements passés et de situer l'état mental de Murdock. Malheureusement, Paul Azaceta (fill-in artist pour ce numéro) fait bien pâle figure en comparaison de Michael Lark. Les traits de ses personnages sont grossiers, tandis que leurs poses frisent parfois le ridicule… On oublie !

Avec la suite, on rentre dans le vif du sujet. Si le lecteur reconnaitra assez rapidement la patte des deux auteurs (avec cette enquête juridico-policière, l'ambiance de Gotham Central n'est d'ailleurs pas très loin), il sera sans doute déçu du rythme bien mollasson et de l'inexistence des enjeux qui en découlent. En effet, cet arc donne la fâcheuse impression de se taper un Perry Mason en cases ! Heureusement, tout n'est pas à jeter. Le développement des personnages est très bien réalisé. Murdock (évidemment), mais surtout Dakota North sont ainsi mis en avant. Toutefois, ces quelques qualités font difficilement oublier la pauvreté de ce scénario en comparaison de ce qu'ont pu produire les deux écrivains, seuls ou ensemble…

Si le scénario peut décevoir, une partie graphique de qualité amenuise ce sentiment. En place depuis l'épisode #82, Michael Lark est maintenant à l'aise avec cette série et ces personnages. Pauvre en action, ce recueil est très bien mis en forme par le dessinateur qui s'applique à savamment rythmer les dialogues via un storytelling au service de l'histoire. On notera également l'excellent travail du coloriste Matt Hollingsworth qui contribue grandement à la réussite visuelle de l'œuvre.

Au final, Cruel And Unusual est un recueil plutôt moyen quand on connait le passif de ces deux auteurs…
Note:
Critique effectuée sur la base du TPB US.

Et ça repart !

Matt Murdock a touché le fond. Victime de la machination de Mister Fear, sa femme, Milla est internée dans un hôpital psychiatrique et a du mal à contrôler ses colères. La vie lui parait donc insipide et il se laisse lentement glisser vers la dépression.

C'est le moment que choisit Dakota North pour lui mettre entre les mains une affaire de triple homicide particulièrement cruel dont le jugé coupable va être exécuté dans une semaine. C'est le délai qu'il reste à Matt pour prouver son innocence, envers et contre tous, y compris le condamné à mort ... Mais surtout contre les véritables responsables et ceux qui les ont couvert. Et le nom de la belle pourrait ne pas être dépourvu d'indice ...

Ed Brubaker change d'angle de vue en nous décrivant successivement un Matt Murdock dépressif, perdant peu à peu le sens de la réalité et déchargeant ses nerfs de manière peu conventionnelle sur tous les malfrats ayant le malheur de simplement croiser sa route, avant de nous livrer un récit d'enquête policière mâtiné de conspiration et de théorie du complot. Entre les deux, nous avons droit à un one-shot centré sur le personnage de la Tarentule Noire, aperçu il y a quelques années dans les pages de Spiderman. Ce récit est moins réussi que les autres, et ne sert qu'à sortir de l'oubli un personnage qui devrait avoir bientôt son importance. Ou, sinon, je ne vois pas l'intérêt. Les autres épisodes, par contre, sont très bons.

Au niveau graphique, le premier épisode est signé Stefano Gaudiano et Paul Azaceta et les personnages sont, il faut bien le dire, à la limite du grotesque. Ce n'est pas dérangeant en soi mais ça pique un peu les yeux quand même. Le one-shot est l'oeuvre de Chris Samnee et on est, là, plus près de l'ambiance de Michael Lark, qui est toujours aussi excellent sur le titre. Assurément son meilleur job et, pourtant, je suis un fan de son travail sur Gotham Central.

Toujours aussi excellent, toujours aussi indispensable. En plus, décorellé du reste de l'univers Marvel, donc vous pouvez le lire quand bon vous semble, même plusieurs mois après sa sortie.

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Marvel Daredevil Daredevil vol.2 t.18 - Cruel Et Inhabituel
icone_rss