Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Ca marche tout suite un peu moins bien ! aka Cosmiquement fini.

« Voilà, c'est fini
On a tant ressassé les mêmes théories
On a tellement tiré chacun de notre côté
Que voilà, c'est fini
Trouve un autre rocher petite huître perlée
Ne laisse pas trop couler de temps sous ton p'tit nez
Car c'est fini...hum, c'est fini »

Et oui, Genis-Vell/Captain Marvel made in Peter David tire sa révérence dans ce tome. Après deux volumes, 61 épisodes dont un spécial, une dizaine de dessinateurs, quelques encreurs et coloristes et deux scénaristes car oui Nebraska a fait un épisode, c’est fini. Tout n’a pas été dit ou fait, ouvert ou clos mais voilà c’est fini et même si j’ai en très grande partie beaucoup aimée les 61 épisodes, Odyssée sentait un peu le sapin. Dû au fait que je savais que c’était la dernière partie ? Que Peter David le savait ? Passé la période Dieu fou, c’est un peu moins ‘’tripant’’ ? Je ne sais pas.

Enfin, voilà, je l’avoue, Odyssée n’est pas vraiment mon arc préféré. Peter semble profiter des quelques épisodes qui lui restent pour clore de vieux plots lancés dans son premier volume. Et ma déception provient du fait que, si PAD savait pour l’arrêt de sa série, il prend tout de même six épisodes pour clore peu de plots. Même si c’est vrai que, s’il avait tout torché, j’aurais été encore plus déçu.

Malgré tous ces reproches, les qualités de cette fin sont indéniables avec le retour des blagues douteuses du précédent volume, j’aime les blagues douteuses, et la fin du côté sombre, Peter a su s’arrêter avant le trop plein. Et surtout deux, trois très bonnes idées.

Pour l’histoire, Captain Marvel est redevenu un héros mais vu ce qu’il a fait dernièrement disons que… bizarrement… peu sont enclins à lui faire confiance. De plus, Marlo et Dragon Lune reviennent ainsi qu'Ely (fils de Genis, voir précédant volume). Le tout sur une trame de voyage temporel, sans Kang, avec une fin inattendue. Car même si ce n'est pas son meilleur arc, ça retse plutôt correct.
Pour le dessin, Aaron Lopresti et Pat Quinn, nuff said : j’aime pas et pour la coloration, voir précédents articles.

Et non, c’est pas fini ! Je vous ai eu, hein ? Il reste un dernier épisode dont je n’ai pas parlé, un épisode plutôt sympa qui clos l’ensemble de tous les plots passés et à venir des deux volumes de Captain Marvel. Je n’en dis pas plus, mais la lecture de ce numéro vaut le déplacement, des yeux de gauche à droite et de haut en bas.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Derniers commentaires

You are here: Marvel Captain Marvel vol.4 t.4 - Odyssey Ca marche tout suite un peu moins bien ! aka Cosmiquement fini.
icone_rss