Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Captain Marvel vol.4 t.3

Auteur
    Peter David (scénario), Michael Ryan et Paul Azaceta (dessins)
Date de parution
   Mai 2004
Prix
    14,99$
Nombre de pages
    136
Episodes VO
    Captain Marvel vol.4 #13-18   
 Correspondance VF
   Marvel Monster Captain Marvel t.1, Ed. Panini

 

 

The complications continue to pile up for Captain Marvel as the return of his long-thought-dead mother and the arrival of a new female Captain Marvel force Genis to re-evaluate his life and role in the universe.

Cosmiquement conscient… cosmiquement taré.

Captain Marvel est devenu totalement hors de contrôle. Rick Jones, dont le super-pouvoir semble être de contrôler la longueur de ses cheveux par la pensée, devient de plus en plus docile et semble presque avoir abandonné l’idée de tuer son ami pour le stopper (via leur lien, Rick peut liquéfier le cerveau de Genis (ce qui le tuera certainement lui aussi)).

Le premier arc est une petite critique dissimulée de la politique extérieur américaine. Genis qui, bizarrement, se la rejoue presque super-héros, veut donner une leçon à une race alien qui semble vouloir s’éterniser sur une planète qu’ils ont libérée de la tyrannie Badoon. Ai-je dit que la planète avait de belles ressources premières ?
Le tout est dessiné par Ryan et colorisé par un manche (Chris Stomayor, je balance parce que, quand même, un si bon scénar ça méritait plus) et non-encré, rendez nous Liquid !non je déconne mais c’est vrai que depuis le début du volume, c’est pas vraiment ça la colo. Il m’arrive de temps en temps d’apprécier le travail de Ryan. Il est lisible sur le premier arc et moins sur l’épisode qui suit. Lisible mais reste encore d’un niveau assez bas.
Ce qui contrebalance encore un fois avec le travail de Pad : on rigole, on réfléchit, on a peur de ce fou… un presque sans faute.

Dans cet arc et l’épisode suivant, Peter David semble vouloir nous narguer en nous faisant « espérer » le retour en grâce de Captain. Parce que la famille Vell en prend pour son grade depuis un moment, même le premier, ce beau et tellement parfait Mar-Vell.

Le tpb finit dans un feu d’artifice avec, pour une fois, un dessinateur potable : Paul Azaceta, même plus que potable. L’adolescent Genis-Vell… parce que bon Peter David s’amuse à lui faire dire qu’il est un Dieu adulte et fou mais ça reste quand même une crise d’adolescence. Donc je disais, Genis va se faire tirer les oreilles par sa mère parce que ce n’est pas bien de menacer de tuer tout les Shiars, Krees, Skrulls, Badoons (même si ce marron sur ce vert…)…
Arrivera-t-elle à le ramener à la raison alors que celui-ci sombre de plus en plus ? Tentant, selon sa logique de dément, de continuer ou de redevenir un super-héros, un défenseur de la Terre.
La fin est un peu déroutante mais je ne m’étendrai pas pour ne pas vous gâcher le plaisir de la lecture.


Le dessin est pour une fois depuis le départ de Chris Cross plutôt bon et le scénario : explosif, efficace, drôle (la scène dans le cirque est délirante) et conclut sans trop bâcler le volume… ou presque car il reste encore six épisodes.

Derniers commentaires

You are here: Marvel Captain Marvel vol.4 t.3 - Crazy like a Fox
icone_rss