Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Walking Dead t.7

 

Auteurs
 Robert Kirkman (scénario), Charlie Adlard (dessin)
Editeur (Collection)
 Delcourt (Contrebande)
Date de parution
 Janvier 2009
Prix
 12,90 €
Nombre de pages
 136
Episodes VO
 Walking Dead #37-42

 


 

Rick, Michonne et Glenn ont échappé au leader psychopathe de la communauté de Woodbury, non loin du pénitencier occupés par Lori, Tyreese et les autres survivants. Un calme relatif semble s'être installé. De plus, Rick et Lori se préparent à accueillir un heureux événement. Les tensions s'apaisent, la vigilance baisse...

Le calme avant la tempĂŞte...

Rien de neuf à signaler niveau graphisme. Adlard est toujours aux commandes et son style colle bien à l'histoire. Ces visages très expressifs soutiennent et accentuent le développement des personnages effectué par Kirkman. Un très bon alliage en somme. (Même si on peut préférer le style de Tony Moore, artiste initial de la série, parti depuis dessiner des bestioles chez Vertigo dans la série The Exterminators…)

Pour ce qui est du scénario, Kirkman poursuit son étude des comportements humains sous couvert d'une histoire de zombie. Les survivants, servant de microcosme social à l'auteur, continuent leur nouvelle vie dans l'enceinte de l'établissement carcéral. Ce recueil, avare en action, se concentre sur le quotidien de nos personnages principaux et c'est tant mieux! Maintenant que la menace du Governor est éloignée (mais pas pour longtemps...), notre groupe peut reprendre une vie "normale". Kirkman arrive à faire passer des émotions énorme en quelques lignes de dialogues (Par exemple Carl qui se réjouit que sa sœur nouvellement née n'ai pas connu le monde "avant" car ainsi elle n'aura pas peur... Sic !). Subtilement, l'auteur décrypte l'âme humaine avec talent.

Une lecture Ă  conseiller!
 
Note:
Critique effectuée sur la base du TPB US. 

Chroniques de la vie (presque) ordinaire

Décidément, j'attends chaque recueil de Walking Dead avec impatience. C'est vraiment une de mes ongoing préférées (et, dans les bonnes nouvelles, selon Charlie Adlard himself, il n'y a pas de raison qu'elle s'arrête, ni que l'équipe artistique change).

Ce recueil de 6 épisodes est, pourtant, un cran en dessous de la production habituelle, à mon goût. Et ce, par manque d'action. Il a, cependant, la bonne idée de remettre les zombies au coeur de l'intrigue.

Les protagonistes sont toujours dans leur "cocon", le pénitencier qu'ils ont découvert il y a de cela quelques volumes. Ils doivent, cependant, le quitter plus ou moins brièvement pour des cas de force majeure. Et, dans ce cas là, les ennuis ne sont jamais loin.

Kirkman continue son étude psychologique d'un groupe traumatisé, à de multiples niveaux, et tisse toujours une savoureuse toile de sentiments et de relations. Cependant, cette transition entre 2 périodes troubles (car la suite devrait etre agitée) nous laisse un peu sur notre faim, malgré quelques bouleversements. Attention !, je ne dis pas que c'est mauvais, très loin de là, je dis juste que, pour du Walking Dead, c'est moyen +.

Par contre, graphiquement, c'est toujours le top, avec un Charlie Adlard qui maîtrise à fond les noir et blanc, l'ombre et la lumière. On a chaud avec eux, on se cale dans la pénombre avec eux. Du grand art.

Du toujours très bel ouvrage, dont la suite devrait déménager. Un volume de transition.

Dans l'Oeil du Cyclone

Septième tome de Walking Dead, le moins que l'on puisse dire est que cette série sait largement se tenir en terme de qualité sur le long terme. Et, à entendre Robert Kirkman, la série n'a pour l'instant pas de fin prévue. De quoi encore largement nous faire baver.

Après les aventures très dures et choquantes de nos protagonistes lors du dernier tome, Kirkman pose un peu tout notre monde, axé pour le début de ce tome sur un point central : la grossesse et l'accouchement de Lori, la femme de Rick. Avec son talent et sa recette habituelle, qui consiste à accorder une ou deux pages à un, deux ou trois protagonistes, puis d'autres, et ainsi de suite. Kirkman est ainsi sûr de n'oublier personne et de tous les traiter avec autant d'importance chacun, ou presque. Recette classique, digne d'un soap, utilisée également sur Invincible, mais pour l'instant loin d'être éprouvée, tant Kirkman maîtrise l'art du dialogue entre nos personnages, et la caractérisation très poussée de ceux-ci.

Bien sûr, il n'en oublie pas pour autant le développement du récit, et enchaîne sans nous laisser de répit les révélations, les scènes chocs, les clifhangers de fin d'épisode... Kirkman ne cesse de nous surprendre jusqu'à la page finale qui laisse présager du meilleur pour nous et du pire pour nos acolytes...

Sur les dessins, Charlie Adlard est encore une fois parfait. De son trait sec et nerveux, avec ses jeux de noir et blanc, il sait rendre comme il se doit le travail de Robert Kirkman, que ce soit dans les scènes de dialogues que dans celles d'action.

En bref, encore une fois la team Kirkman-Adlard prouve que Walking Dead est une des séries du moment à ne strictement pas louper.

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Image Walking Dead t.7 - Dans L'Oeil Du Cyclone
icone_rss