Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Walking Dead t.5

 

Auteurs
 Robert Kirkman (scénario), Charlie Adlard (dessin) 
Editeur (Collection)
 Delcourt (Contrebande)
Date de parution
 Mai 2008
Prix
 12,90 €
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 Walking Dead #25-30

 

 

Cela fait bientôt un an que Rick et les siens vivent derrière les grilles d'un pénitencier abandonné, à l'abri de hordes de zombies. Un matin, un hélicoptère survole les environs et se crashe à quelques kilomètres. Rick, Michonne et Glenn s'arment et partent secourir ses occupants. Sur place, ils découvrent de nombreuses traces de pas qui leur indique la présence d'une autre communauté humaine à proximité. Oeuvre fondatrice du genre en bande dessinée, Walking Dead s'impose par sa qualité d'écriture et son attention portée aux relations entre les personages de cette incroyable aventure humaine. En effet, au-delà des scènes où apparaît la menace des morts-vivants, les auteurs nous entraînent dans un récit où la survie est l'affaire de tous les instants, et où la moindre erreur peut s'avérer fatale.

Retournement de situation

Nouvel opus de Walking Dead, un de mes comics préférés du moment, et le moins que l'on puisse dire est que Robert Kirkman sait nous surprendre: on croyait s'être posé tranquillement avec les deux derniers tomes, et voila que Kirkman prend le risque de décevoir en changeant totalement la donne (je n'en révèle pas plus) et donc en bouleversant tout le petit monde qu'on était habitué à connaître. Pour ma part, le fait d'oser comme cela, j'adhère totalement, surtout que le retournement de situation est logique et très bien amené.

 

Sinon, pour le reste, toujours rien à redire: des rebondissements imprévus et à la pelle, des caractères taillés aux petits oignons d'un nombre pourtant impressionnant de protagonistes (dans le genre on se rapproche énormèment de la maxi-série Girls des frères Luna), des dialogues qui font mouche, bref Kirkman n'a jamais été autant à l'aise que sur Walking Dead.

 

Au niveau des dessins, Charlie Adlard s'en sort une fois de plus merveilleusement bien, d'autant plus que malgré les couleurs tout en niveau de gris on reconnait aisément les personnages. En tout cas, la série semble correspondre totalement au trait du dessinateur.

 

En bref, du tout bon, vivement la suite!

Une nouvelle orientation ?

Alors que Rick et ses compagnons d'infortune ont sécurisé la prison qui leur sert de refuge depuis le précédent volume, ils aperçoivent un hélicoptère en détresse et un petit groupe décide une expédition de secours.

Ce cinquième recueil laisse augurer un changement de cap dans la série : l'évolution des relations entre les personnages est mise au second plan, de même que la lutte contre les morts-vivants, au profit de la mise en place d'une nouvelle situation dans laquelle c'est à d'autres rescapés que nos "héros" vont se frotter.

Au niveau de la narration, Kirkman poursuit son bonhomme de chemin au même rythme, ce qui constitue une des grandes qualités de la série. En revanche, sur le volet de l'évolution de la vie au sein du groupe, les nouveaux rapports sont mal amenés à mon sens.

Au plan graphique, régularité est également le maître-mot avec un Charlie Adlard dont le dessin colle toujours aussi bien au récit.

Au final, ce volume de transition au niveau du scénario est un peu en dessous des précédents mais a le mérite de modifier le statu quo et de laisser augurer des développements intéressants.

Derniers commentaires

You are here: Image Walking Dead t.5 - Monstrueux
icone_rss