Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Walking Dead t.9

Auteur
 Robert Kirkman (scénario), Charlie Adlard (dessin)
Editeur (Collection)
 Image Comics
Date de parution
 Janvier 2009
Prix
 14.99 $
Nombre de pages
 139
Episodes VO
 The Walking Dead #49-54
Correspondance VF
 Inédit (Éditions Delcourt courant 2009)

 

In the last volume we learned that no one is safe. Now, after the staggering losses they've sustained, Rick and Carl are left to pick up the pieces and carry on, knowing that they could join their fallen friends and family at any moment. This volume collects The Walking Dead issues #49-54.

Père & fils

Après la mort de sa femme Lori et de sa fille Judith, Rick Grimes se retrouve seul avec son ainé Carl. Séparés de ce qui reste du groupe de survivants et livrés à eux-mêmes, le père et le fils continuent leur chemin jonché d'endroits abandonnés et de morts-vivants…

Suite à l'explosion du groupe dans le précédant TPB (qui, rappelons-le, se concluait sur une fin faite pour bousculer les choses et relancer de plus belle la série), Robert Kirkman choisit de ralentir le rythme et de se focaliser sur ce qui reste de la famille Grimes, c'est-à-dire Rick et Carl, le père et le fils. L'auteur s'épanche sur leurs rapports, les sentiments de Carl par rapport au drame qu'il vient de vivre, mais surtout le lien protecteur/protégé qui les rattache. Via des dialogues solides et bien écrits, Kirkman fait encore une fois mouche. On retiendra évidemment le magnifique épisode #50 qui sort vraiment du lot et dans lequel, par un monologue qui en dit long sur son vécu, le petit garçon qui se croyait devenu grand se rend compte qu'il reste, malgré sa maturité précoce, un enfant… Plus tard c'est l'heure des retrouvailles et le scénariste trouve (encore !) un déclencheur pour faire avancer la série vers de nouveaux horizons et apporter du sang neuf par de nouveaux personnages. Encore trop tôt pour savoir où tout ça nous amènera exactement, mais il y a vraiment de quoi bien faire… A suivre donc !

Aux dessins, Charlie Adlard continue son travail sans grand chamboulement. Le storytelling est simple, parfois répétitif, mais dans l'ensemble, cela fonctionne plutôt bien… C'est juste qu'un peu d'innovation ne ferait de mal à personne ! Pour ce qui est du trait, par contre, rien à redire. L'artiste est parfait pour retranscrire l'émotion des personnages dans leurs yeux et leurs expressions faciales souvent très réussis. Cliff Rathburn ''colorise'' toujours avec des niveaux de gris subtils qui donnent ampleur et volume à l'œuvre. On imagine d'ailleurs difficilement les planches autrement qu'avec ce rendu final qui contribue à l'ambiance apocalyptique et sans espoir de la série.

Sans doute l'une des meilleures création de Kirkman avec, dans un tout autre style, Invincible. Donc avant de lire des titres mineurs, optez plutôt pour The Walking Dead !

A ceux qui restent ...

Nouveau départ pour cette histoire qui dure depuis déjà plus de 50 épisodes. Après la frénésie du dernier tome, place à un peu plus de calme. Rick et son fils Carl se retrouvent esseulés et désespérés après la mort de leurs amis et leur famille. Comment vont ils réagir et apprendre à survivre ?

 Nouveau départ également dans le traitement de l'intrigue et des personnages. Là où, jusqu'à maintenant, Kirkman nous décrivait comment survivre et s'organiser dans un monde ravagé, tout en nous dépeignant une satire sociétale, il développe maintenant le traitement de l'humain. ou comment un etre humain réussit à supporter une telle situation, psychologiquement. Comment supporter l'insupportable et continuer à aller de l'avant. Ou pas ...

Merveilleuse tentative d'introspection, ce tome nous régale par sa profondeur et nous amène à nous poser cette fameuse question : comment réagirions nous, si cela nous arrivait. 

En plus de cela, Kirkman lance une nouvelle piste, nous promettant de nous emmeenr dans une autre direction, loin du "je forme une bande, je m'installe et j'essaie de rester en vie" prôné jusqu'ici.

 Charlie Adlard continue son merveilleux travail, réussissant à faire évoluer les personnages au gré de leurs péripéties, faisant grandir l'un, mûrir l'autre, voire s'effondrer le troisième, etc ...

Je défie les nouveaux lecteurs de ne pas se ruer sur les tomes précédents.

 Cette série est toujours la meilleure dispo sur le marché VF, alors n'hésitez pas une seconde et foncez chez votre libraire actuel vous procure The Walking Dead tome 9 !!

Derniers commentaires

You are here: Image Walking Dead t.9 - Here We Remain (VO)
icone_rss