Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

t.16 - Un vaste monde

Walking Dead t.16
Auteur
Robert Kirkman (scénario) et Charlie Adlard (dessins)
Editeur (Collection)
Delcourt (Contrebande)
Date de parution
Septembre 2012
Prix
13€95
Nombre de pages
144
Episodes VO
The Walking Dead #91-96
walking dead 16

La vie reprend doucement son cours pour les habitants de la communauté. Mais le danger n'est jamais très loin... Morts et vivants rôdent. Lorsqu'Abraham et Michonne découvrent l'existence d'un homme avec de fortes aptitudes pour se battre et ne semblant pas éprouver la peur, les souvenirs du gouverneur resurgissent. Rick et les siens voient leur confiance en l'humain une nouvelle l'épreuve.

Walking Dead remis sur ses rails ?

Je dois le confesser, les derniers Walking Dead m’avaient un peu laissé sur ma faim. Les personnages évoluaient, les intrigues étaient plutôt bien ficelées, les clifhangers nous laissaient, comme souvent, cois. Mais on sentait l’ensemble tourner en rond et Kirkman pas toujours inspiré, notamment sur certains dialogues frisant le ridicule.

Certes ce seizième (!) tome ne renoue pas entièrement avec la maestria des meilleurs albums (allez, on va situer arbitrairement l’acmé de la série Walking Dead aux tomes 2 à 11), mais il s’avère de facture très honnête. Grâce à un énième rebondissement scénaristique, Robert Kirkman entraîne la série vers de possibles développements qu’on a hâte de découvrir. La question de la survie de notre petit groupe, de leurs choix à faire est également abordée de façon plus pertinente. Pour le reste, on suit le schéma scénaristique classique de cette excellente série (schéma qui peut expliquer la lassitude) : une galerie de personnages tous différents et intéressants, aux développements creusés et aux interactions nombreuses, des dialogues profonds et justes, une atmosphère noir et désenchantée, des rebondissements à la pelle, et ce petit zeste d’horreur propre à toute histoire ayant pour thématique la fin du monde dû aux zombies.

Quant à Charlie Adlard, il épate toujours autant. Délivrant ses planches à un rythme de métronome (et arrivant même à développer d’autres projets en parallèle, cf. Corps de Pierre), il semble encore plus inspiré qu’à l’accoutumée. Les personnages sont expressifs, les scènes d’actions remarquablement bien narrées et son trait un peu plus gras que d’habitude renforce la noirceur et l’impression de mal-être qui s’empare des planches. Les différents endroits que traverseront nos protagonistes vont également lui permettre de nous faire profiter de jolis décors, dont certains dans de jolies splash pages.

En somme, après un léger essoufflement, ce seizième tome de Walking Dead permet à la série de reprendre du poil de la bête. Un excellent album qui offre en plus de nouvelles pistes pour la suite : plus qu’à espérer que la série tienne ses promesses.

Derniers commentaires

You are here: Image Walking Dead t.16 - Un vaste monde
icone_rss