Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Walking Dead t.11

Auteur
Robert Kirkman (scénario), Charlie Adlard (dessin)
Editeur (Collection)
Image Comics
Date de parution
Janvier 2010
Prix
14.99 $
Nombre de pages
136
Episodes VO
The Walking Dead #61-66
Correspondance VF
Inédit (Éditions Delcourt courant 2010)

 

No one is safe in the aftermath of the most shocking Walking Dead storyline yet! The remaining survivors continue the road to Washington DC, but not everyone will make it out alive! Collects issues #61-66 of the New York Times best-selling series, The Walking Dead!

L’homme est un loup pour l’homme

Toujours en route pour Washington D.C. en compagnie du Dr. Eugene Porter, Rick Grimes et les autres survivants sont mis en danger par une menace invisibles qui les observe et joue avec eux jusqu’à les rendre fous…

Mais comment fait-il ce diable de Krikman pour réussir à se renouveler en nous contant finalement toujours la même histoire depuis des lunes ? Alors oui, cela fait bel et bien une soixantaine d’épisodes que Rick et les siens se font courser par des zombies, mais cela fait également plus d’une dizaine de recueils que le scénariste arrive à ‘‘faire du neuf avec du vieux’’ et sortir quelque chose d’intéressant de sa création. Dans Fear The Hunters, et sans trop en dévoiler, Kirkman part sur deux fils conducteurs. L’un déjà vu précédemment mais traité ici d’une manière différente : la menace humaine tout aussi dangereuse, si ce n’est plus, que les mort-vivants eux-mêmes. Et une autre qu’il n’avait pas encore aborder pleinement : la conséquence d’un mode de vie violent sur les petites têtes blondes qui accompagnent les survivants. Et dans les deux cas, Robert Kirkman parvient, soit au détour de dialogues poignants, soit par des scènes emplies de tension, à tenir en haleine son lectorat. The Walking Dead est donc une série qui, sous ses airs de ‘‘b-story du samedi soir’’, se révèle être bien plus intelligente qu’il n’y parait et, malgré ce que voudrait nous faire croire son titre, est une réussite complète qui met l’humain et l’émotion au centre de son histoire.

Aux dessins, Charlie Adlard continue son bonhomme de chemin. Les émotions des divers protagonistes sont toujours aussi bien retranscrites par son trait nerveux et gras, ce qui permet au lecteur d’avoir une réelle empathie pour les personnages qui traversent le récit. Par contre au niveau du storytelling, le dessinateur utilise bien trop souvent les mêmes séries d’agencement de cases ce qui peut, à la longue, créer un sentiment de redondance. Ceci dit, le rythme bien géré rend le tout homogène et on aurait presque envie d’oublier les quelques défauts qui se cachent ci ou là. A noter également l’excellent travail d’un Cliff Rathburn (trop souvent oublié lorsqu’on parle de The Walking Dead) aux niveaux de gris et qui prend pleinement part à la réussite de ce titre.

En conclusion, et même après onze recueils, on ne s’embête toujours pas avec les zombies de Kirkman… Une série à posséder dans sa collection.

Derniers commentaires

You are here: Image Walking Dead t.11 - Fear The Hunters (VO)
icone_rss