Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

The Pro

Auteur
 Garth Ennis (scénario), Amanda Conner (dessin) 
Date de parution
 2007 (4ème édition)
Prix
 7.99 $
Nombre de pages
 80
Episodes VO
 The Pro, The Pro meets The Ho
Correspondance VF
 La Pro (Ed. USA)

 


BACK IN PRINT! Reintroducing the outrageous story of THE PRO in a paperback version of the deluxe hardcover edition. Just when you think GARTH ENNIS has gone too far, just when you thought no one would go near the idea of the world's first superhero prostitute… here comes THE PRO! Plus, in 'The Pro Meets the Ho,' our plucky heroine faces a super-powered 'soiled dove' whose powers of perversion exceed her own!

SHE CURSES. SHE SMOKES. SHE BLOWS away the competition.

Ces quelques lignes sont tirées du verso de l'album The Pro. On peut y trouver également des critiques d'auteurs réputés tels que Joe Casey (qui marque "Amanda Conner is hot.") ou encore Jimmy Palmiotti ("Joe Casey is a dead man."). Apparemment, la femme de Palmiotti serait donc Amanda Conner. Bref, il suffit de la 4ème de couverture pour donner le ton de l'album.

The Pro, c'est l'histoire d'une prostituée, élevant seule son gosse et à laquelle il arrive pas mal de crasses. Une loser parfaite, en somme. Elle va néanmoins se voir dotée de super-pouvoirs par un alien pervers (du nom de Viewer, non pas Voyeur comme l'aime à l'appeler son robot-servant) et va, par la suite, sans forcément le vouloir, intégrer l'équipe de super-héros de sa terre, une simili-JLA plus ridicule qu'autre chose.

Garth Ennis se fait réellement plaisir sur ce court récit gorgé jusqu'à ras-bord d'insultes, de gags en-dessous de la ceinture, de petits morceaux gore, bref une réelle blague potache qui est vraiment exquise à la lecture, même si tout cela ne mène pas à grand chose. Bon ça va très très vite aussi, on a à peine le temps de se poser que la situation change, et on aimerait parfois apprécier un peu plus certains moments, certains passages. Mais bon, ça reste vraiment très sympa, une sorte de The Boys pour l'humour graveleux, le second degré et la noirceur en rien. Et puis voir le pseudo-Superman se faire ***** la **** par La Pro en s'exclamant un "Great Scott !" vaut à lui seul l'achat du bouquin.

Et puis en plus l'album est vraiment très agréable à regarder : un trait simple ne se prenant pas au sérieux et pourtant terriblement efficace : Amanda Conner se débrouille vraiment très bien, et les couleurs tout sauf sophistiquées de Paul Mounts servent réellement le dessin.

En plus, dans cet album, un court récit de quelques pages non présent dans la version française, mettant en scène une sorte de Shiva, prostituée également, qui se sert de ses talents pour son métier, et va rentrer en concurrence avec La Pro. Une petite featurette très sympathique qui clotûre l'album de belle manière.

Ok, ça ne vole pas haut du tout, ok c'est du délire pur et simple, ok ça ne nous avance pas à grand chose une fois le bouquin refermé, mais bon sang quel panard !

Derniers commentaires

You are here: Image The Pro
icone_rss