Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Invincible t.11

Auteur
 Robert Kirkman (scénario), Ryan Ottley (dessin)
Editeur (Collection)
 Image Comics
Date de parution
 Août 2009
Prix
 16.99 $
Nombre de pages
 168
Episodes VO
 Invicible #54-59, The Astounding Wolf-Man #11
Correspondance VF
 Inédit

 

Invincible and Atom Eve are dating at last - but Mark has just recently moved back in with his mom and half brother. To make matters worse, Mark finds himself staring down the deadliest bunch of villains he's faced thus far - including The Astounding Wolf-Man! Collects Invincible #54-59 and The Astounding Wolf-Man #11.

Monday, Tuesday… Happy Days!

Invincible et Atom Eve sont enfin ensemble, mais Mark vient de retourner vivre avec sa mère et son demi-frère, ce qui ne facilite pas toujours leurs rencontres. Et pour rendre les choses encore moins aisées aux deux tourtereaux, Mark doit combattre les plus dangereux criminels auxquels il ait eu à faire face jusqu’à présent…

Après un recueil qui redéfinissait les enjeux de la série, Kirkman relâche l’accélérateur et c’est bien dommage ! En effet, pour ce onzième TPB, le scénariste phare d’Image préfère manger à tous les râteliers. Et entre un crossover avec The Astounding Wolf-Man, un one-shot qui a pour seul et unique but de créer un nouveau vilain (que le scénariste pourra toujours ressortir du chapeau si besoin est), et pléthore de scènes ‘‘de couple’’, on n'avance finalement pas beaucoup dans les trames les plus intéressantes de la série… Alors, bien sûr, Kirkman est toujours très talentueux lors des dialogues entre Mark et Eve, ou pour ce qui est des rapports entre notre héros et sa famille. Mais franchement, pour ce qui est des grandes lignes directrices, le bonhomme tire clairement à la ligne et à force ça devient rageant de faire du surplace… Espérons que le scénariste de The Walking Dead se reprenne et nous étonne (à nouveau) avec la prochaine fournée !

Aux dessins par contre, rien à redire. Avec Ryan Ottley, ce n’est pas comme si on avait tout le temps l’impression de se répéter, mais c’est tout comme ! Non seulement le bonhomme continue de nous asséner des dessins aux traits fins et précis qui ne sourcillent pas d’un poil, mais surtout il sait comment mettre en scène un comics de super-héros ! On peut dire sans exagérer que l’artiste est vraiment un maître en ce qui concerne le storytelling de l’action. Dynamique et rythmé sont évidemment les deux adjectifs qui viennent à l’esprit au vu des planches proposées par le dessinateur. C’est beau, c’est bon, ça bouge et ça cogne… Que du bonheur !

En bref, visuellement toujours au top, ce Happy Days n’est sans doute pas le meilleur recueil de la série jusqu’à présent… Mister Kirkman devrait peut-être penser à développer une ou deux idées en particulier plutôt que de tout le temps s’étaler dans de multiples possibilités futures…

Derniers commentaires

You are here: Image Invincible t.11 - Happy Days
icone_rss