Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Invincible t.10

Auteur
 Robert Kirkman (scénario), Ryan Ottley (dessin)
Editeur (Collection)
 Image Comics
Date de parution
 Mai 2009
Prix
 16.99 $
Nombre de pages
 160
Episodes VO
 Invincible #48-53
Correspondance VF
 Inédit

 

Up until this point, Invincible has been working for the Global Defense agency. Fighting their fights, defeating their enemies... now something's not right, Invincible can no longer carry out his orders unquestioned. Now he finds himself up against the very organization he been working for! This volume collects Invincible issues #48-53.

C'est qui le chef ?!? Hein ?!? C'est qui ?!?

Depuis que le père d'Invincible, Omni-Man, s'est révélé être un alien envoyé par ses pairs pour conquérir la Terre, Mark a toujours travaillé pour la Global Defense Agency sous les ordres de Cecil Stedman. Il s'est battu pour eux, il a défait leurs ennemis, il a été un bon soldat, mais maintenant les choses ont changé… Invicible ne peut plus suivre la ligne de conduite de Cecil qui est prêt à tout pour défendre les civils, même l'innommable. Désormais, notre héros se retrouve à combattre l'organisation qui lui avait tout donné et pour laquelle il travaillait depuis toujours !

Depuis un ou deux TPB, et bien que toujours intéressant dans le traitement de ses personnages, on sentait Robert Kirkman un peu tourner en rond avec les différentes trames d'Invincible… Mais heureusement, il nous propose ici un revirement de situation qui fait basculer le quotidien du héros. Alors certes, ce changement qu'on voyait venir de loin n'est pas des plus subtils, mais au moins il a le mérite d'amener de nouveaux enjeux qui permettent de faire évoluer le principal protagoniste (d'un résonnement ''adolescent'', Kirkman fait gentiment avancer Mark dans l'âge adulte). De plus, ces épisodes voient la mise en avant d'Oliver (le demi-frère d'Invincible) qui fait ses débuts en tant que justicier en spandex ! Là-aussi, le rapport fraternel est assez captivant car mis en confrontation avec les différences culturelles qui opposent les rejetons d'Omni-Man (l'un est à demi-humain, tandis que l'autre totalement étranger à notre terre). Enfin bref, avec des récits qui dosent avec soin grosses scènes d'actions et moments plus subtils, on n'est toujours pas lassé de lire le ''Spiderman'' de Kirkman !

Derrière les crayons, Ryan Ottley est en constante évolution ! C'est à se demander comment ce type fait encore pour s'améliorer d'épisode en épisode, mais force est de constater que c'est le cas ! Si son sens du storytelling est toujours très aiguisé (avec des moments absolument bandulatoires : les scènes d'action contre les Maulers Twins !), on constate que l'artiste redouble d'efforts pour proposer des visages et des poses encore plus expressives que par le passé pour ses différents personnages. Ce travail dans les détails sert doublement l'œuvre. D'un point de vue graphique (évidemment), mais aussi par rapport au scénario en collant au plus près de la caractérisation des protagonistes. Ce côté cartoony très réussi (et déjà présent par le passé) devient ici une franche réussite et un véritable atout pour la série.

En bref, avec cette pirouette scénaristique, Robert Kirkman arrive à relancer l'intérêt pour une série toujours brillamment mise en image par un Ryan Ottley qui n'a jamais aussi bien dessiné… Le titre super-héroïque à suivre en ce moment !

Derniers commentaires

You are here: Image Invincible t.10 - Who's The Boss?
icone_rss