Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

t.1 - Bienvenue à Lovecraft

Locke & Key t.1
Auteur(s) Joe Hill (scénario), Gabriel Rodriguez (dessin)
Editeur (collection)
Milady (Milady Graphics)
Date de parution
Octobre 2010
Prix 14€90
Nombre de pages
168
Episodes VO Locke & Key #1-6
locke & key 1
Keyhouse : un étrange manoir de la Nouvelle-Angleterre. Un manoir hanté, dont les portes peuvent transformer ceux qui osent les franchir...
Après le meurtre brutal de leur père, Tyler, Bode et Kinsey découvrent leur nouvelle demeure, croyant y trouver le refuge dont ils ont besoin pour panser leurs plaies. Mais une ténébreuse créature les y attend pour ouvrir la plus terrifiante de toutes les portes...

Les portes de la perception

Suite au décès brutal de leur père et mari, assassiné sauvagement sous leurs yeux dans leur maison de campagne, une famille déménage dans le manoir ancestral, jusque là occupé uniquement par leur oncle/beau-frère. Cette migration provisoire destinée à faire le deuil n’est pas un franc succès : il semble se passer des choses mystérieuses dans la demeure. Des voix, des hallucinations… et certaines clés qui, tournées dans les bonnes serrures, provoquent des choses assez incroyables ! Et comme si ça ne suffisait pas, le meurtrier s’est évadé de son pénitencier et arrive pour finir son travail, poussé par une force surnaturelle…

Nul doute qu’être le fils de Stephen King doit mettre une légère pression quand on veut se lancer dans l’écriture… Et pourtant, Joe Hill, après un recueil de nouvelles et un roman unanimement salués par la critique, réussit encore son coup en écrivant sa première bande dessinée. Portant un regard juste et pudique sur l’adolescence, et surtout sur le ressenti de ces trois frères et sœurs après la terrible tragédie qui les a frappé, chacun faisant le deuil à sa manière, Joe Hill fait se dégager un parfum de nostalgie et d’amertume qui n’est pas sans rappeler les œuvres de Neil Gaiman. Les regards, les moments de silences, les dialogues tout en retenu, chaque moment passé en compagne de cette famille se révèle touchant et profond (en ce sens on peut féliciter le traducteur qui livre ici un travail tout à fait brillant).

Mais le scénariste n’oublie pas pour autant de faire baigner son récit dans une ambiance mystérieuse et fantastique, et les questions s’accumulent beaucoup plus rapidement que les réponses. Les rebondissements sont légion et le scénariste instille une bonne dose de suspens, d’action et d’éléments horrifiques dans son récit, livrant au final un album remarquable de maîtrise, passant d’une ambiance à une autre avec brio sans jamais nous laisser le temps de souffler (c’est bien le fils de son père).

Les dessins, même s’ils ne sont pas le point fort de l’album, restent plus qu’honnête. Le style un peu cartoony de Gabriel Rodriguez et son trait puissant et précis rendent la lecture très agréable à l’œil. Et même si comme souvent chez les débutants il use parfois d’effets narratifs pas spécialement nécessaires, il sait rester dans le bon ton et n’en fait jamais trop. Dynamique quand il faut, en retrait si nécessaire, sa narration suit comme il se doit le scénario maîtrisé de Joe Hill.

Intimiste mais pourtant plein de rebondissements, cette aventure fantastique familiale, mystérieuse et touchante à la fois, est une bien belle surprise. Ouvrez grand vos portes pour laisser entrer Locke & Key, vous ne le regretterez pas !

Derniers commentaires

You are here: IDW Locke & Key t.1 - Bienvenue à Lovecraft
icone_rss