Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

30 jours de nuit t.1

Auteurs
 Steve Niles (scénario), Ben Templesmith (dessins) 
Editeur (Collection)
 Delcourt
Date de parution
 Mai 2003
Prix
 12,90 €
Nombre de pages
 82
Episodes VO
 30 days of night #1-3

 

30days

 

Barrow, Alaska : une bourgade terriblement ordinaire... mais un endroit de rêve aux yeux d'une horde de vampires. Car, durant l'hiver polaire, le soleil ne s'y lève pas pendant 30 jours consécutifs. 30 jours de nuit. 30 jours de terreur durant lesquels une poignée de survivants, menés par le shérif local et son épouse, devront faire face au mal absolu !

Un très bon récit d'horreur

Le chef d'oeuvre de Steve Niles (Freaks of Heartland, Batman: Gotham County Line, Criminal Macabre) et Ben Templesmith (Fell, Criminal Macabre) qui a récemment été adapté au cinéma par David Slade.

Petit rappel des événements : Barrow est la ville des Etats-Unis située la plus au Nord dans l'état de l'Alaska. Si bien que durant l'hiver, le soleil ne se lève pas pendant 30 jours consécutifs. Un véritable paradis pour... les vampires ! D'autant plus que, compte tenu des conditions météo, toutes les liaisons avec l'extérieur sont rompues.

Le récit nous fait suivre un groupe d'habitants qui luttent pour leur survie emmenés par Eben, le shériff et son épouse Stella.

Si le scénario peut paraître tout ce qu'il y a de plus basique pour un récit d'horreur, le récit est rythmé, ne verse pas plus qu'il n'en faut dans l'hémoglobine et est superbement servi par les dessins (faut-il les appeler comme ça ?) de Templesmith.

Paru en 2002, 30 days of night est déjà un classique de la bande dessinée US qui s'est vu complété d'une suite dont nous parlerons bientôt.

Un diamant noir et brut

Ici Niles se place plutôt dans le registre de l'horreur pure : C'est froid, sec, ça gicle pas mal, c'est assez terrifiant et surtout c'est très bien fait. Non pas que le scénario en soi soit très original (c'est plutôt simple), mais pour le vrai fan d'horreur c'est une petite perle...On voit vraiment que Niles est un vrai fan d'horreur, cela se ressent énormément dans le récit, et l'ambiance sombre et désespérée de l'histoire est merveilleusement rendue...


Côté dessins, Templesmith s'éclate comme un fou, c'est sombre, glauque, parfois vraiment très (très) gore mais surtout encore une fois très bon et beau. Des fois des petites difficultés malheureusement à comprendre la case, mais le résultat vaut vraiment le coup d'oeil, c'est terriblement beau pour tout fan de ce genre de style (pensez à Ashley Wood, c'est du même acabit).


Bref, une petite perle d'horreur simple mais terriblement bien faite devenue en très peu de temps un classique du genre. A ne pas louper.

Derniers commentaires

You are here: IDW 30 Jours de Nuit t.1 - 30 Jours de Nuit
icone_rss