Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Amerika

Auteur
   Robert Crumb
Editeur (Collection)
   Cornélius (Solange)
Date de parution
   Février 2004
Prix
   20.00 €
Nombre de pages
   96
Episodes VO
   Divers travaux parus chez Fantagraphics 

 


Ce volume de la grande anthologie que nous consacrons à Robert Crumb met en avant la veine pamphlétaire de ce dernier.
Le constat lucide et acerbe qu'il dresse de son pays vaut pour tout l'Occident, tant nos modes de vie semblent s'être calqués sur le rêve américain. La soif de destruction, la folie consumériste, la volonté de puissance, les réflexes racistes et communautaristes, tous les instincts primaires qui animent l'homme moderne sont ici taillés en pièces.
Un livre noir, à la rage salvatrice, qui redonne un peu de colère à l'heure où semble s'installer la résignation.


Je n'aime personne

Pour information, les éditions Cornélius ont eu il y a de ça plusieurs années la très bonne idée de publier une anthologie de l'œuvre de Robert Crumb. Ses différents travaux sont rassemblés par thématiques, et 9 albums sont déjà parus dans la collection Solange de Cornélius. Et Robert Crumb, c'est qui ? Oh, juste une des figures les plus marquantes du comics underground des années 60-70 (son œuvre allant jusqu'aux années 90), qui a influencé bon nombre des auteurs en vue du moment, comme par exemple Dan Clowes ou encore Joe Matt.

Le recueil Amerika s'intéresse plus particulièrement aux travaux contestataires, pamphlétaires presque, de Robert Crumb. Que ce soit de la soif de puissance des grands de ce monde, du consumérisme sans retenue, du sérialisme atavique ou encore du racisme primaire, Robert Crumb taille dans le vif, et en plus là où ça fait mal. Parfois autobiographique, parfois historique, parfois seulement complètement fictif, ce recueil nous met intimement en contact avec l'esprit torturé de Robert Crumb, torturé surtout à la vue d'un monde qui va mal, qui court à sa perte. Des travaux mordants, souvent très ironiques, très justes aussi même si le côté contestataire contre tout et n'importe quoi finit par lasser. Il n'en reste pas moins qu'il est très intéressant de découvrir ces travaux, qui de plus sont toujours d'actualité et peut-être même encore plus parlant longtemps après (pour certains pourtant plus de 40 ans après !).

Et quand, en plus, le propos pertinent et corrosif est servi par un dessin maîtrisé de bout en bout, il y a vraiment de quoi se faire plaisir. Le trait tremblant, en dent de scie de Robert Crumb est complètement en raccord avec les névroses de l'individu d'aujourd'hui, et son trait si précis, fouillé, puissant et en même temps tourmenté est un vrai régal pour l'œil. Il faut le voir décomposer un visage et le rendre réel trait par trait par une maîtrise des expressions hallucinante. Le pendant inverse du minimalisme (totalement maîtrisé pour autant) de Dan Clowes, si vous préférez.

En bref, un très bon recueil qui met en avant le côté très contestataire de Robert Crumb et confirme encore une fois son rôle d'avant-garde dans la bande dessinée underground américaine.

Derniers commentaires

You are here: Fantagraphics Robert Crumb Amerika
icone_rss