Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Comme un gant de velours pris dans la fonte

 

Auteur Dan Clowes
Editeur (Collection)
Cornélius
Date de parution
Janvier 1999
Nombre de pages 144
Prix 22 €
Episodes VO
Like a Velvel Glove Cast in Iron (1993)    






Lorsque Clay Loudermilk va dans un cinéma porno, il ne s'attend pas à voir son ex-femme sur l'écran.
Troublé par cette découverte, il décide d'entreprendre des recherches pour la retrouver et comprendre pourquoi elle est partie. S'ensuit une sorte de "road-movie" de bande dessinée, où Clay croise une galerie de personnages plus étranges et tordus les uns que les autres (Tina, la "femme patate", un chien sans orifices, un homme qui se shoote à la testostérone...) qui l'entraînent dans des situations surréalistes, dans une Amérique effrayante et malsaine.

 

Du Lynch sous acide...

Une des premières oeuvres de Dan Clowes, et cela se sent d'emblée dès les premières cases: ici le trait est plus fouillé, moins pur. Pas au niveau de Pussey!, quand même, mais il y a beaucoup plus de traits que dans ses oeuvres postérieures. C'est d'ailleurs assez sympa de pouvoir discerner l'évolution.

Par contre, au niveau de l'histoire, de l'univers, on est à cent lieues des Ice Haven, David Boring et consorts. Bien sûr, il y a des similitudes (Dan Clowes aime beaucoup les personnages décalés apparemment), mais ici, en gros, on est propulsé dans un film de David Lynch, et même plutôt Eraserhead qu'Une Histoire Vraie.

Un road-movie où le narrateur, à la recherche de son ex qu'il croit avoir aperçue jouant dans un snuff-movie dans un cinéma de quartier, va être pris dans un engrenage de situations tordues et de personnages tous plus bizarres les uns que les autres. Pas de place au réalisme ici, on a droit entre autres à une femme poisson, à un chien sans orifices ou encore à - oh puis non vous le verrez vous même. Et tout cela parsemé des rêves tout aussi étranges de notre acolyte.

Le narrateur Ă  la recherche de sa femme se trouve donc pris dans une spirale infernale, causant des malheurs sans le vouloir et Ă©tant lui-mĂŞme victime de situations toutes aussi saugrenues les unes que les autres.

Ceux qui veulent à tout pris une lecture claire, qui ne veulent pas avoir à trouver de significations à des scènes ou à accepter qu'il n'y en ait pas, passez votre chemin.

Pour les autres, il s'agit tout simplement d'un excellent ouvrage, maîtrisé de bout en bout, doté d'une ambiance étrange et souvent glauque; une oeuvre à s'imprégner plus qu'à comprendre, un véritable voyage dans le bizarre avec notre protagoniste, bref un livre à assurément ne pas louper.

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Fantagraphics Comme un gant de velours pris dans la fonte
icone_rss