Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Insomnie et autres histoires

Auteur
   Adrian Tomine
Editeur (Collection)
   Delcourt (Outsider)
Date de parution
   Novembre 2008
Prix
   14.95 €
Nombre de pages
   104
Episodes VO
   Sleepwalk and others stories 

 



Un lycéen retrouve une ancienne petite amie et discute avec elle dans une station service, la nuit. Une dame âgée fait sa pause-déjeuner en mangeant un sandwich dans sa vieille Cadillac. Une jeune femme répond aux attentes de son “boyfriend” qui l’enjoint de dire des cochonneries au téléphone.
De courtes nouvelles (de une à onze pages). Des récits sobres et délicats qui composent une image ultra réaliste de la vie moderne.


Voyage au bout de la nuit

Insomnie et autres histoires compile les premiers travaux d'Adrian Tomine, datant de 1995 à 1998 et parus à l'origine dans son comic-book Optic Nerve. 16 histoires en tout et pour tout, de une à quinze pages, tous centrés sur le sujet très délicat des relations entre personnes. Tomine utilise différents procédés narratifs (narration à la première personne, narrateur omniscient, ou simple retranscription de faits), des personnages principaux tous différents (d'une vieille personne à un adolescent) et des histoires aussi diversifiées qu'inventives.

Le point commun est ce thème principal, ce leitmotiv de chaque histoire, qui est la difficulté pour chaque personne d'établir des relations sociales. Et Tomine, dans un procédé très hollywoodien, capture l'essence de chaque personnage, de chaque situation, pour arriver à nous embarquer jusqu'au bout de la nuit dans des histoires profondes et surtout très pudiques, tout en retenue. Pas de place ici aux violons larmoyants faciles, Tomine ne se sert d'aucun artifice pour nous raconter ses récits. Et, grâce à une écriture très juste et réfléchie et des personnages et situations aussi réels que possible, les histoires que Tomine écrit sont aussi les notres. Et leur profondeur est assez impressionnante, surtout en tenant compte du jeune âge qu'avait Tomine lors de leur élaboration.

Les dessins sont également, comme les scénarios, aussi justes et précis que possible et ne cèdent en rien à la facilité. Grâce à un style de dessin très simple, entre réalisme et visages très expressifs mais également avec un part d'esprit comic-book, Tomine excelle malgré peut-être un trait pas assez affirmé, personnel.

En bref, des récits paradoxalement très pudiques mais qui révèlent pourtant une force incroyable. Laissez-vous embarquez avec Adrian Tomine, vous n'allez pas le regretter.

Derniers commentaires

You are here: Autres Drawn & Quarterly Insomnie et autres histoires
icone_rss