Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

t.2 - Sept tombes

Gravel t.2
Auteur(s) Warren Ellis et Mike Wolfer (scénario), Oscar Jimenez (dessin)
Editeur (collection)
Panini Comics (100% Fusion Comics)
Date de parution
Juillet 2012
Prix 12€
Nombre de pages
112
Episodes VO Gravel #4-7
img_comics_3963_100-fusion-comics-gravel-2

Voici la suite des aventures de William Gravel, à la fois agent du SAS et magicien hors pair qui défend la Terre contre une assemblée de magiciens prêts à tout pour obtenir le pouvoir ultime ! Ce sorcier de l'extrême est une création de Warren Ellis, le créateur de Transmetropolitan.

Quand Warren Ellis joue son fainéant...

Magicien et militaire, le bougon Gravel s’est fait évincer du groupe occulte des Sept Mineurs mais est bien déterminé à se venger. Et même si pour cela il doit éliminer ses six anciens camarades et récupérer les différents morceaux d’un manuscrit sacré qui confère un immense pouvoir à qui les possède mais peut s’avérer aussi très dangereux pour qui ne sait pas l’utiliser.

Panini ayant scindé cette histoire de 8 épisodes en 2 albums (au tarif exorbitant de 12€ la centaine de pages...), inutile de dire qu’on était resté sur notre faim à l’issue du 1er tome de la série... D’autant que la structure très linéaire du récit (un épisode = un combat contre un magicien) tout comme la rapidité à laquelle il se lit rend l’ensemble d’autant plus efficace et le rythme assez prenant. L’univers dépeint par Ellis, à base de magie et d’occultisme fermement ancré dans notre un monde réaliste est assez intéressant : on pense à son passage sur Hellblazer, à Captain Swing, à Fell ou encore à quelques épisodes de Global Frequency, où le merveilleux et le surnaturel côtoient un monde terne et désenchanté. Après, il faut quand même avouer que mise à part ce monde intéressant et ce personnage qu’on se plaît à suivre, Warren Ellis n’a pas dû s’épuiser beaucoup lors de l’écriture de l’album : le scénario est simple au possible (un membre de la confrérie à éliminer pour récupérer un morceau de parchemin, et ainsi de suite) et le texte est réduit à son strict minimum puisque les scènes d’action sont nombreuses. Et le pire est que ce scénariste de renom a été épaulé pour l’occasion par Mike Wolfer, un habitué des éditions Avatar ! Bien heureusement, quelques très bonnes scènes et idées surnagent dans cet ensemble un peu poussif et facile.

L’ensemble aurait donc pu s’avérer plus que correct s’il n’avait pas été massacré par les dessins calamiteux d’Oscar Jimenez, qui avait pourtant fait bonne impression lors du très sobre épisode #3 du tome précédent. Mais dès qu’il s’agit d’action, l’artiste ne sait plus où donner du crayon et nous livre des planches confuses au possible. C’est vraiment dommage puisque certaines scènes assez grandioses (une armée de cavalier émergeant des nuages, un gunfight saupoudré de magie dans des ruelles entre une bande de magiciens en herbe et Gravel...) auraient pu s’avérer vraiment intéressantes avec un dessinateur maîtrisant son sujet. Mais là, le soufflé retombe vite. Et ça n’est pas le dessin réaliste et figé de l’auteur (il faut voir ces visages crispés) ni son avalanche de traits ne servant à rien qui vont compenser son storytelling désastreux. Quelques beaux décors et images restent quand même en tête, mais c’est là une bien maigre consolation.

En somme, entre un scénario efficace mais manquant d’aplomb et un dessin franchement moyen, seul l’amateur de Warren Ellis saura trouver son compte avec ce récit fantastique, gore et désabusé. Et uniquement d’occasion, vu le tarif affolant des éditions Panini.

Derniers commentaires

You are here: Autres Avatar Gravel t.2 - Sept tombes
icone_rss