Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Freak Angels, t.1

Auteur
 Warren Ellis (scénario), Paul Duffield (dessin)
Editeur (Collection)
 Avatar Press
Date de parution
 Novembre 2008
Prix
 19.99 $
Nombre de pages
 144
Episodes VO
 Fear Angels (WebComics gratuit sur http://www.freakangels.com)
Correspondance VF
 Inédit

 

Warren Ellis' hugely popular web comic, FREAKANGELS, is here, collected in print for the first time in this gorgeous, full-color trade paperback! The first arc of the ongoing, post-apocalyptic saga is a must-have for fans of the online series, or a perfect starting point for new readers! Twenty-three years ago, twelve strange children were born in England at exactly the same moment. Six years later, the world ended. This is the story of what happened next. So welcome to Whitechapel, some years from now, just barely above ground in a flooded England, where a clan of eleven strange people with purple eyes -- the Freakangels -- have carved out some sort of a life for themselves. A life that starts to show big cracks when a girl called Alice from Manchester turns up with a shotgun and a grievance, having met the lost, prodigal last Freakangel, who had very different ideas about what they should do with themselves and this flooded future England. Because the Freakangels have a big secret: Something very bad is their fault. Ellis' ongoing story of a flooded London is beautifully illustrated in jaw-dropping detail by Paul Duffield, and every page is as much a work of art as it is a compelling and multi-layered story. This first collection is also available as a Hardcover edition with an all-new cover by series artist Paul Duffield that is limited to just 2000 copies and a ultra-special Dual Signed Hardcover with a different cover, and each copy is signed by both Warren Ellis and Paul Duffield, which is limited to only 1000 copies!

Le freak, c'est chic...

Il y a de cela 23 ans, douze étranges enfants sont nés en Angleterre, le même jour, à la même heure, au même instant précis. 6 ans après, le monde tel que nous le connaissons prit fin. Ceci est l’histoire de ce qui arriva ensuite…

Voici donc réuni, sur papier, les premiers épisodes du nouveau WebComics de Warren Ellis, dessiné par Paul Duffield et édité par tranches de 6 planches, hebdomadairement, par Avatar Press (cf. http://www.freakangels.com/).

Pour son scénario, Ellis choisit de plonger le Londres du XXIième siècle dans l’Apocalypse. Après un événement encore inconnu du lecteur, dont douze enfants possédant des pouvoirs télépathiques et se faisant appelés les Freak Angels semblent être la cause principale, la capitale britannique est quasiment détruite et plongée en grande partie sous l’eau. De forte influence steampunk (divers objets, accessoires, mais aussi certains habits), mais ne l’étant pas (puisque le récit ne se déroule évidemment pas pendant l’ère victorienne, mais bel et bien dans le futur), l’histoire nous explique comment ces Freak Angels (qui ne sont en fait plus qu’onze, après l’éviction du groupe de l’un d’eux suite à un gros pétage de plombs) gèrent la ville et s’occupent des survivants du drame qui a rendu le monde tel qu’il est. Ellis nous propose donc, comme à son habitude, de superbes portraits de ces différents jeunes adultes qui doivent gérer la culpabilité de leur acte, mais aussi la responsabilité des survivants qui ont choisi de vivre sous leur protection. Par une narration décompressée (qui l’est parfois beaucoup trop, d’ailleurs !), Ellis nous propose une œuvre avec un fond socioculturel très intéressant, mais qui pêche par sa lenteur et son terrible manque d’action ou de scènes clefs. Pour ainsi dire, après 144 pages, on a seulement l’impression d’avoir lu l’introduction, ou le préquel de l’histoire, à proprement parler. Il devient, de ce fait, assez périlleux de porter un jugement définitif avec ce premier recueil. Le temps nous dira ce qu’Ellis nous concocte, mais les lecteurs qui aiment les choses qui bougent peuvent d’ores et déjà passer leur chemin…

Aux dessins, Paul Duffield fait le choix arbitraire d’utiliser un storytelling épuré au possible. Cycliquement, on retrouve donc des planches de respectivement 1, 2, 3 et 4 cases (et ce dans diverses variations et successions). Ce procédé volontairement purgé de tout surplus ne plaira évidemment pas à tout le monde, mais il a le mérite de donner un rythme intéressant à la lecture du récit. On regrettera, toutefois, que le dessinateur se focalise souvent trop sur ce parti-pris, parfois au détriment de l’histoire. Pour ce qui est du style, on pense tout de suite au mangakas adeptes de la ligne claire mais avec un côté ‘‘déformé’’ et ce, notamment, pour les visages et expressions. On pourra donc y déceler un mélange de Naoki Urasawa (Monster, 20th Century Boys) et Shohei Manabe (Ushijima), mais le tout dans un style plus ‘‘européen’’. En tous les cas, Paul Duffield propose quelque chose qui a le mérite d’être différent de la masse et ne laissera personne indifférent… Ce qui n’est déjà pas si mal en soit !

Ce premier recueil des Freak Angels est à conseiller aux fans purs et durs de Warren Ellis. Les autres préféreront attendre de voir ce que nous réserve le prolifique auteur britannique avant de se jeter corps et âme dans cette série.

Derniers commentaires

You are here: Autres Avatar Freak Angels t.1 Freak Angels
icone_rss