Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Frank Miller's Robocop

Auteur
 Frank Miller (script), Steven Grant (adaptation séquentielle), Juan Jose Ryp (dessin)
Editeur (Collection)
 Avatar
Date de parution
 Janvier 2007
Prix
 29.99 $
Nombre de pages
 216
Episodes VO
 Frank Miller's RoboCop #1-9
Correspondance VF
 RoboCop : Delta City (#1-3, Éditions Albin Michel)

 

Robocop was one of the truly great bits of movie and pop culture magic from the 1980s, and Frank Miller wanted to deliver a masterpiece with his original movie script, but Hollywood massively edited his work. In full-on action, the Robocop story is told as Frank Miller always intended, composed straight from the master's original writings and scripts! The vast majority of Miller's insane ideas, vicious black humor and robotic mayhem never made it to the screen, but every last bit is finally unleashed in this series! With sequential adaptation from Steven Grant and art by superstar Juan Jose Ryp, this sci-fi epic is not to be missed!

Role models are important...

RoboCop, la machine qu'est devenu Alex Murphy, mène toujours sa guerre contre la criminalité dans Old Detroit. Mais son âme humaine continue à le hanter, par le biais de sa conscience et des souvenirs de sa vie passée… Quand ses créateurs et propriétaires d'Omni Consumer Products (OCP) ont vent de cela, ils estiment que RoboCop est devenu obsolète. Maintenant, notre héros et sa partenaire, l'officier Anne Lewis, doivent se mesurer non plus seulement aux hors-la-loi qui vérolent la ville, mais également au nouveau modèle créé par OCP qui, lui, est totalement dénué d'humanité…

En 1988, après le succès de The Dark Knight Returns, Frank Miller est contacté par la producteur Jon Davisson pour écrire la séquelle de RoboCop, le carton réalisé par Paul Verhoeven. Se réjouissant de pouvoir poursuivre sur la même voie que le premier film en produisant un pamphlet politique rempli à ras-bord d'humour noir cynique et de violence graphique, Miller accepte. Seulement, les sirènes d'Hollywood se dévoilent bientôt à l'auteur qui voit son script amputé, charcuté, remodelé et finalement vidé de sa substantifique moelle… Heureusement, les comics sont là !

Ce Frank Miller's RoboCop contient donc une grande partie du script original écrit par l'auteur pour le film RoboCop 2, mais aussi quelques idées destinées au 3ème opus (car, malgré ce premier échec artistique, Miller avait rempilé pour le 3, non sans, plus tard, s'en mordre les doigts…). Adapté pour le médium séquentiel par Steven Grant, le scénario de Miller est un condensé de virulence graphique, de critique sociale et politique, d'ironie et de cynisme. Cette BD n'est clairement pas à mettre en toutes les mains, mais en même temps, là n'est pas son but ! Usant de l'idée qui veut que, pour qu'une suite fonctionne, elle doit toujours dépasser son modèle, l'auteur de 300 se lâche et nous en donne toujours plus. Plus d'action : avec pratiquement pas un seul moment de répit et un découpage très cinématographique (évidemment) qui alterne avec fluidité passages explicatifs ou dialogués avec des scènes bien bourrines et pas en rab d'idées complètement folles. Plus de critiques du système et des médias avec la réutilisation des publicités et des écrans déjà présents dans le premier film, mais sous un regard encore plus acerbe qui nous montre une société allant à la dérive. Plus d'humour noir avec pléthore de passages où le lecteur rit jaune pour essayer d'oublier que Miller n'est pas si fictionnel que cela lorsqu'il dépeint la ville de Detroit et son gouvernement pourri à la botte de corporations dirigistes, mais aussi ses habitant et leur misère... En définitive, et même si l'adaptation BD de ce récit est loin d'être un chef d'œuvre, ce Frank Miller's RoboCop est une œuvre violente et noire qui à le mérite de foutre un bon coup de pied dans la fourmilière. Un pamphlet libertaire par un artiste en guerre avec la terre entière.

Qui mieux que Juan Jose Ryp pouvait amener à la vie avec autant d'outrance ce scénario furieux jusqu'à l'os ? L'illustrateur du (tout aussi virulent) Black Summer de Warren Ellis est ici clairement dans son élément ! Avec le talent qu'il a de nous offrir des planches aux détails sanglants et gores, l'espagnol fait mouche à chaque case. Architecte de scènes d'action à la violence montrée au premier plan, Ryp se fait un malin plaisir à en faire toujours plus dans le gore et l'outrance. Dans le même sens, ses personnages portent des visages aux expressions suraccentuées et très prononcées, parfois jusqu'à l'extrême, qui concorde avec leurs traitements scénaristiques et avec le jusqu'au-boutisme de l'œuvre. Si les dessins de l'artiste fonctionnent en harmonie avec le récit, son storytelling laisse, par endroits, quelque peu à désirer. Surtout dans l'action où la surabondance d'information et le choix discutable de certains angles ne favorisent pas nécessairement la lisibilité. Dommage car, dans l'ensemble, le travail de Juan Jose Ryp est tout à fait plaisant.

Un comics bad-ass et extrême, pour tous les fans de Miller (bien sûr !), mais également pour tous les amateurs du chef d'œuvre de Verhoeven qui étaient frustrés et déçus (et ce, avec raison) du traitement apporté aux deux ''films'' qui suivirent…

Derniers commentaires

  • Y The Last Man t.10
    Hello, Neat post. There's a problem with your site in internet explorer, wo... Suite...
    21/05/17 - 06h33
    Par Guest
  • Policier puis fantastique.
    Hello, Neat post. There's an issue along with your site in internet explore... Suite...
    14/05/17 - 16h14
    Par Guest
  • Glossaire
    This page really has all of the information I wanted concerning this subjec... Suite...
    04/05/17 - 05h14
    Par Guest
  • Glossaire
    I love your blog.. very nice colors & theme. Did you make this website your... Suite...
    04/05/17 - 01h14
    Par Guest
  • Into The Negative Zone
    I see your page needs some fresh & unique articles. Writing manually is tim... Suite...
    30/04/17 - 18h58
    Par Guest
  • Callipygie ?
    Great goods from you, man. I have understand your stuff previous to and you... Suite...
    29/04/17 - 03h17
    Par Guest
You are here: Autres Avatar Frank Miller's RoboCop
icone_rss