Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

O.M.A.C.

Auteur
 Jack Kirby (scénario & dessin)
Editeur (Collection)
 DC Comics
Date de parution
 Juin 2008
Prix
 24.99 $
Nombre de pages
 200
Episodes VO
 O.M.A.C. #1-8
Correspondance VF
 Le Manoir des Fantômes #1-5, Éditions Arédit/Artima

 


In one of his last major works, Jack Kirby, co-creator of Captain America, The X-Men, The Fantastic Four, The Incredible Hulk, and many others, envisions a 1984-inspired dystopia.

The protagonist is corporate nobody Buddy Blank, who is changed by a satellite called Brother Eye into the super-powered OMAC (One Man Army Corps). Enlisted by the Global Peace Agency, who police the world using pacifist means, OMAC battles the forces of conformity in this short-lived but legendary series that serves as a companion to the JACK KIRBY'S FOURTH WORLD OMNIBUS series.


One Man Army!

Dans un futur gangréné par le mal, Buddy Blanks est un simple salary-man qui subit les moqueries de ses collègues. Brother Eye, un satellite possédant une intelligence artificielle le transforme en O.M.A.C., le One Man Army Corps. Travaillant pour la Global Peace Agency, O.M.A.C  est le dernier recours pour ramener l'ordre et la paix dans ce monde sans morale…
 
Malgré la courte durée de vie de la série (seulement 8 numéros hélas !), O.M.A.C. reste une des créations les plus intéressantes de Kirby. Fourmillant d'idées folles, et souvent terriblement visionnaires, ce titre DC vaut son pesant de cacahuètes. Justicier d'un monde qui périclite, O.M.A.C. affrontera en vrac : des fabricants d'amis/poupées en kit contenant des bombes, de vieux croutons s'appropriant le corps de jeune gens pour toucher à l'immortalité, ou encore un terroriste voleur d'océan… Bien qu'ils démontrent encore une fois le pessimisme de Kirby quant au destin de l'humanité, les scénarios des aventures de notre héros tiennent tous en haleine et fonctionnent à merveille !

La partie graphique n'est pas en reste et on retrouve toutes les qualités du King… Un trait puissant qui prend aux tripes... Des perspectives complètement folles... De la fluidité dans l'action... Un souci du détail dans les décors et appareils futuristes… Que du bonheur! Et dire que contractuellement Kirby devait à l'époque fournir 15 pages de dessins par semaine à DC (cf. la préface de Mark Evanier)… Le résultat est bluffant !

Derniers commentaires

You are here: DC Jack Kirby's O.M.A.C.
icone_rss