Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Jack Kirby's The Losers

Auteur
 Jack Kirby (scénario & dessin)
Editeur (Collection)
 DC Comics
Date de parution
 Mars 2009
Prix
 39.99 $
Nombre de pages
 240
Episodes VO
 The Losers #151-162
Correspondance VF
 Inédit

 

For the first time, Jack Kirby's tales of World War II are collected! In 1974, while Jack Kirby was hard at work on such mind-bending epics as MISTER MIRACLE and KAMANDI, he also created a series of stories that drew on his own experiences in World War II. Starring DC war heroes Johnny Cloud, Captain Storm, Gunner and Sarge, this volume features stories in which The Losers stop a German attack using a tactic found in a comic book, German and American athletes who faced each other at the 1936 Olympics in Berlin meet again on the field of combat, and much more! Don't miss this amazing collection of tales from OUR FIGHTING FORCES #151-162, and featuring a foreword by best-selling author Neil Gaiman (THE SANDMAN).

They've got nothing to lose !

Captain Storm, Johnny Cloud, Gunner et Sarge… Chacun a servi dans différents corps des forces armées américaines, et tous ont subi des défaites et souffert sous la mitraille. Mais réunis, ils forment l'unité spéciale des Losers ! Et ensemble ils vont gagner… Ou alors mourir en essayant !

Parallèlement à des créations originales telles que les séries issues du Fourth Wolrd, The Demon ou encore Kamandi, chez DC, Jack Kirby s'est également attelé à des titres dont il n'était pas l'instigateur. Ici, il donne sa vision de The Losers, un comic-book de guerre…

En ce qui concerne la partie graphique, pas de réelle surprise. L'artiste s'adonne à du Kirby pur style et autant dire que le lecteur en a pour son argent. Grosses explosions, scènes d'action anthologiques, personnages qui semblent surgir des cases dans leurs poses au dynamisme exacerbé, vraies gueules de baroudeurs marqués par l'âpreté du conflit, machines de guerre emplies de détails soignés… Comme souvent avec le King, les planches transpirent la générosité et se suffiraient facilement à elles-mêmes. En tout cas, ce qui est certain, c'est que les admirer est un réel bonheur.

A l'écriture, Jack Kirby (qui, rappelons-le, a été mobilisé dans les forces armées américaines dès 1942) ne s'oriente pas vraiment vers des récits de guerre classiques. Au lieu de s'attarder sur le traitement de la relation de camaraderie entre Storm, Cloud, Gunner et Sarge ou encore sur leur ressenti, l'auteur préfère placer ces héros dans des situations parfois saugrenues et face à des menaces fortes. Ainsi, Kirby s'intéresse bien plus à la description des ''vilains'' qui jalonnent ces douze épisodes, plutôt qu'à ses quatre héros de bataille. On retiendra évidement ce Major allemand grand appréciateur d'opéra rendant son dernier souffle au son de Wagner, Bruno Borman le coureur allemand lançant un défi sportif à un soldat américain, ou encore Ivan, persécuteur de civils qui sera puni par son propre instrument de destruction. Dans ce recueil, le scénariste se permet également quelques digressions, notamment dans The Partisans (#155) où, glissant quelque peu vers le Fantastique, il amène une saveur toute particulière à son histoire. Comme à son habitude, le créateur de The Eternals ne fait pas les choses comme tout le monde et sort ainsi des sentiers battus pour produire des scénarios souvent réussis, et en tout cas toujours intéressants de par les métaphores ou le symbolisme qu'ils contiennent.

Au final, ce recueil du run de Kirby sur The Losers est un comic-book de guerre qui n'en est pas vraiment un, ou en tout cas pas seulement… Indispensable pour tous les fans du King, et sinon une très bonne surprise pour les autres…

Derniers commentaires

You are here: DC Jack Kirby's The Losers
icone_rss